Derniers sujets
» Ptit nouveau
par ROLO Aujourd'hui à 9:21

» me voilou ...
par ROLO Aujourd'hui à 9:19

» Un varois de plus
par ROLO Aujourd'hui à 9:17

» Préparation road book flat 2023.
par Lumix Aujourd'hui à 9:15

» avant tout Bonjour à tous
par ROLO Aujourd'hui à 9:15

» Moto GP
par Philippe49 Hier à 23:36

» Et si j'allumais la Radio ...
par Bill Carbu Hier à 20:16

» Degemer mat !
par LAN33 Hier à 19:48

» En avant première: vente R1200R Classic -2011-30 000 Km
par fazer86 Hier à 16:27

» Chargeur batterie CTEK MXS 4003
par Denis Jeu 29 Sep 2022 - 17:30

» une bien belle marque
par serge06 Jeu 29 Sep 2022 - 10:30

» Nouveau sur votre forum
par Philguiz29 Mer 28 Sep 2022 - 21:40

» une p'tite blague pour vous détendre le string ?
par Lumix Mer 28 Sep 2022 - 17:44

» Quel logiciel pour créer mon itinéraire sous iphone ?
par lulu Mer 28 Sep 2022 - 9:22

» Et les scooters électriques, c'est bien, çà, les scoot'élec'?
par Bill Carbu Mer 28 Sep 2022 - 7:43

-50%
Le deal à ne pas rater :
Nike Sportswear Club Fleece – Sweat à capuche
29.97 € 59.99 €
Voir le deal

Cinéma

+29
Andre Tissot
kermitt31
cyriak
Phil41
Olympia
Lolo19
jpdn
Pec
Lumix
Echoes
lyli
JeanDeNouste
Laurence
Harry
capdefra
Wernerounet
labecanajules
Benjamin
Tintin
Steelydan
rouquin
Gilles
Pinsole
bano07
WHSmile
JCM
Rock80
Pascalito
Bill Carbu
33 participants

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  Lumix Mer 19 Jan 2022 - 13:42

Bon, il y a quand même quelques incohérences :
Jade qui a pu pénétrer dans l'enceinte de la base sous-marine avec le badge d'accès de son boy friend.
La cérémonie funéraire avec des chants dans le sous-marin, qui est censé ne pas faire de bruit.
J'en oublie peut-être...  scratch

Mais le suspense reste bien présent.

La fin me fait dire : Tout ça pour ça !  affraid
Ou quand la politique est mêlée aux enjeux militaires, les dommages collatéraux deviennent quantités négligeables.
Lumix
Lumix
L'oeil et la plume

Messages : 5431
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 61
Localisation : Sannois (95) - Assimilé parigot quoi !

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  Lumix Mer 19 Jan 2022 - 13:58

Laurence a écrit:3 et 4 finis ....

5 et 6 pour demain Very Happy Very Happy 

applaudi applaudi Lumix ... si y a d'autres comme ça , je prends
Malheureusement je ne suis pas à la programmation des émissions sur ARTE.

rouquin a écrit:
Vous aurez remarquez aussi la caisse de la commissaire à terre studycheers
Sauf qu'elle a le volant du mauvais côté la Mégane.   Smile
Lumix
Lumix
L'oeil et la plume

Messages : 5431
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 61
Localisation : Sannois (95) - Assimilé parigot quoi !

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  Tintin Mer 19 Jan 2022 - 19:40

Moi, j'regarde que Joséphine  Very Happy
Tintin
Tintin

Messages : 3687
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 69
Localisation : Cularo ou Gratianopolis

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  Laurence Mer 19 Jan 2022 - 23:01

La fin du 5 est flippante affraid affraid affraid

_________________
Luccio ! Joco ! Philou77 ! N'Harry ! dorénavant chaque tour de roue sera pour vous ! I love you I love you
Laurence
Laurence
Modo
Modo

Messages : 6226
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 62
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  alain resseguier Jeu 20 Jan 2022 - 8:21

Tintin a écrit:Moi, j'regarde que Joséphine  Very Happy
Laquelle? l'ange gardien ou Baker? ...perso j'ai choisi.... mort de rire mort de rire mort de rire mort de rire


alain

_________________
Amitiés et  Grand Soleil à Tous
ps:Les fôtes de moufles sont volontaires
Et j'aime pô Face de Bouc.....
alain resseguier
alain resseguier

Messages : 7857
Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 63
Localisation : Clarensac (30)

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  Pascalito Jeu 20 Jan 2022 - 9:00

Laurence a écrit:La fin du 5 est flippante affraid affraid affraid
Yes et tellement que Carmen n'a pas résisté et on a poursuivit avec le 6...

Donc à la fin ...non je ne dirai rien petard
Pascalito
Pascalito

Messages : 2315
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 58
Localisation : Lot & Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  Laurence Jeu 20 Jan 2022 - 21:05

Pascalito a écrit:
Laurence a écrit:La fin du 5 est flippante affraid affraid affraid
Yes et tellement que Carmen n'a pas résisté et on a poursuivit avec le 6...

Donc à la fin ...non je ne dirai rien petard

Très très chouette série ... on est en apnée du 1er au 6ème épisode ! pas facile de remonter à la surface Laughing

_________________
Luccio ! Joco ! Philou77 ! N'Harry ! dorénavant chaque tour de roue sera pour vous ! I love you I love you
Laurence
Laurence
Modo
Modo

Messages : 6226
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 62
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  Lumix Ven 21 Jan 2022 - 12:40

Pour rester dans les sous-marins, je vous livre un compte-rendu réalisé dans le cadre de ma formation, récemment terminée.
Le film dont il est question ci-dessous est pour moi le plus abouti, même si la série d'ARTE sur le "Vigil" ainsi que "A la poursuite d'Octobre Rouge" contiennent de grandes doses de suspense.

Mesdames,
Une fois n’est pas coutume, je suis allé regarder un film de guerre. Oh je sais, ce n’est pas le genre de sujet qui alimente habituellement la rubrique « cinéma » de votre magazine favori, mais celui-ci a vraiment quelque chose de particulier, de prenant, d’attachant. Vous avez bien lu : d’attachant. Un milieu d’hommes et guerrier avec ce qualificatif ! Comment est-ce possible ?
Allez-y, vous serez bouleversées et vous découvrirez les trésors de talents déployés par le réalisateur pour parvenir à ce chef d’œuvre cinématographique, qui ne s’adresse pas à toutes pour cause de scènes très dures.
 
 
L’action :
Durant la deuxième guerre mondiale, 40 000 sous-mariniers allemands sont envoyés en Atlantique Nord pour couler les navires alliés. L’insouciance règne à bord mais ce que ne savent pas ces hommes, c’est que seuls 10 000 retourneront chez eux vivants.
 
Le résumé :
Disons-le sans détours, ce film puissant ne s’adresse pas aux personnes émotives, stressées, angoissées, et surtout claustrophobes. La vie à l’intérieur d’un sous-marin, durant le deuxième conflit mondial de surcroît, n’est pas des plus réjouissantes même si des moments de joie viennent rompre la monotonie pesante des heures de veille pour repérer des proies,
Mais lorsque l’action prend corps, l’atmosphère mêlée d’excitation et d’angoisse vous étreint à chaque image, à chaque parole, et la froide analyse des situations de combat par le capitaine, suivie de ses ordres, vous fait passer comme un acteur de la scène, auquel vous vous identifiez immédiatement, terrorisée face aux manœuvres à exécuter qui sont d’une hardiesse folle.
Quand la cible ennemie est touchée, chacun laisse exploser sa joie et évacue ainsi son trop-plein d’émotion, autant que l’adrénaline qui s’est diffusée parfois des heures durant car l’équipage peut lui aussi devenir une proie s’il est découvert. Sa traque s’effectue sans répit et la tension à bord du submersible est palpable. Une sensation d’écrasement s’installe à mesure que l’aiguille du profondimètre atteint la limite admissible, les regards s’emplissent de terreur dans cet espace métallique crasseux, la peur est partout, la mort rôde, l’ambiance devient et reste extrêmement oppressante. Même les silences sont angoissants car chaque indice sonore permet à l’adversaire de repérer le navire.
Un huis-clos terrifiant, confiné à l’extrême, moite, poisseux, irrespirable, vécu parfois en apnée, d’une réalité d’une grande justesse dans laquelle les sentiments ne sont pas masqués, pas travestis, simplement et authentiquement retranscris.
Ce film de guerre, dramatique, réalisé en 1982 par Wolfgang Petersen avec Jürgen Prochnow, Erwin Leder, Herbert Grönemeyer et ayant pour titre original « Das boot », fait apparaitre un travail méticuleux effectué sur la psychologie des personnages, retranscrite avec talent par les acteurs grâce à une mise en scène d’orfèvre.
On se prend d’affection pour ces hommes en faisant abstraction de la nation et de l’idéologie qu’ils représentent, pour se concentrer sur ce qu’ils ont enduré durant les campagnes qu’ils ont faites, et l’effroi qui se diffuse parmi l’équipage est savamment distillé pour espérer ne jamais devoir faire face à de telles situations soi-même.
La fin est d’une tristesse déchirante, abrupte et soudaine, presque amorale mais toujours guerrière. Des larmes ont failli rouler sur mes joues, j’ai trouvé la scène injuste tant je m’étais identifié aux personnages.
C’est un film de psychologie et de guerre, ces deux mots à prendre dans cet ordre tant l’introspection de chacun est forte pour le premier. Vous ne pourrez pas rester insensibles et ne sortirez pas indemnes du film que vous regarderez, peut-être vous faudra-t-il le visionner une seconde fois comme je l’ai fait moi-même malgré sa durée de trois heures et trente minutes pour prendre la mesure de chaque scène, en imaginant ce qu’auraient été vos réactions face aux tortures que ces hommes ont subi.


Cinéma - Page 4 Das_boot_ver1     Cinéma - Page 4 18376591
Lumix
Lumix
L'oeil et la plume

Messages : 5431
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 61
Localisation : Sannois (95) - Assimilé parigot quoi !

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  Pec Ven 21 Jan 2022 - 15:31

Super ton CR, Lumix! Bravo Super 

Figure toi que je suis allé voir ce film (par erreur, je ne court pas après les films de guerre) juste au tout premier confinement, à une époque où nous étions tous plus ou moins sidérés par l'arrivée du truc.
C'était une projection dans le cadre du jumelage Franco-Allemand du village . On avait prévu des bretzels avec les binouzes pour l'entracte dans le hall du cinéma (le film est vraiment trèès long)
En fait, personne n'osait plus s'approcher (risque Covid encore tout neuf, avant les masques...) On regardait les assiettes et les binouzes sans savoir si on pouvait prendre le risque de casser la croûte ou pas. Finalement, on a tout laissé sur les présentoirs avant de retourner regarder la 2emepartie, très longue, et toujours, comme tu le décris si bien, tellement angoissante, poisseuse et lourde.
Un souvenir pesant, mais un film incroyable (les rivets du sus-marin qui explosent sous la pression et mitraillent les sous-mariniers affraid!, le choc et le blocage dans les grands fonds Suspect !)
Un film terrible, dans tous les sens du mot!

V
Pec
Pec

Messages : 6108
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 68
Localisation : Village Ouest Lyonnais

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  Philippe49 Ven 21 Jan 2022 - 21:52

J'ai visité L'Argonaute à la Cité des Sciences, pfff c'est vraiment pas grand à l'intérieur...et il y avait 40 marins abord  tapelatete
Philippe49
Philippe49

Messages : 1179
Date d'inscription : 14/10/2015
Age : 66
Localisation : 17 pas loin de l’océan

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  Lumix Ven 21 Jan 2022 - 22:08

Philippe49 a écrit:J'ai visité L'Argonaute à la Cité des Sciences, pfff c'est vraiment pas grand à l'intérieur...et il y avait 40 marins abord  tapelatete
Je l'ai visité aussi il y a longtemps, il vaut mieux être svelte pour se mouvoir à l'intérieur.
En revanche, le Redoutable à Cherbourg est bien plus généreux sur ce point.
Lumix
Lumix
L'oeil et la plume

Messages : 5431
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 61
Localisation : Sannois (95) - Assimilé parigot quoi !

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  F2X Ven 21 Jan 2022 - 22:30

Au musée à Lorient  : Quand tu visites Le Flore (S 645) un sous-marin français de classe Daphné, en service de 1964 à 1989, moi qui suit sensible à la claustrophobie, la place dédié à l'équipage est réduite au stricte minimum, perso : je ne sais pas comment on pouvait vivre sur plusieurs semaines dans une boite de conserve aussi petite, cela reste pour moi un mystère. Sur les SNLE, le confort y est beaucoup plus grand, comme le précise Lumix (le Redoutable à Cherbourg) rien a voir avec les classes de sous-marins des années soixante, l'espace, bien que contraint, est une classe au-dessus (sans jeu de mots) .
F2X
F2X

Messages : 2736
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 62
Localisation : CRETEIL

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  F2X Ven 21 Jan 2022 - 22:38

Lumix a écrit:Pour rester dans les sous-marins, je vous livre un compte-rendu réalisé dans le cadre de ma formation, récemment terminée.
Le film dont il est question ci-dessous est pour moi le plus abouti, même si la série d'ARTE sur le "Vigil" ainsi que "A la poursuite d'Octobre Rouge" contiennent de grandes doses de suspense.

Mesdames,
Une fois n’est pas coutume, je suis allé regarder un film de guerre. Oh je sais, ce n’est pas le genre de sujet qui alimente habituellement la rubrique « cinéma » de votre magazine favori, mais celui-ci a vraiment quelque chose de particulier, de prenant, d’attachant. Vous avez bien lu : d’attachant. Un milieu d’hommes et guerrier avec ce qualificatif ! Comment est-ce possible ?
Allez-y, vous serez bouleversées et vous découvrirez les trésors de talents déployés par le réalisateur pour parvenir à ce chef d’œuvre cinématographique, qui ne s’adresse pas à toutes pour cause de scènes très dures.
 
 
L’action :
Durant la deuxième guerre mondiale, 40 000 sous-mariniers allemands sont envoyés en Atlantique Nord pour couler les navires alliés. L’insouciance règne à bord mais ce que ne savent pas ces hommes, c’est que seuls 10 000 retourneront chez eux vivants.
 
Le résumé :
Disons-le sans détours, ce film puissant ne s’adresse pas aux personnes émotives, stressées, angoissées, et surtout claustrophobes. La vie à l’intérieur d’un sous-marin, durant le deuxième conflit mondial de surcroît, n’est pas des plus réjouissantes même si des moments de joie viennent rompre la monotonie pesante des heures de veille pour repérer des proies,
Mais lorsque l’action prend corps, l’atmosphère mêlée d’excitation et d’angoisse vous étreint à chaque image, à chaque parole, et la froide analyse des situations de combat par le capitaine, suivie de ses ordres, vous fait passer comme un acteur de la scène, auquel vous vous identifiez immédiatement, terrorisée face aux manœuvres à exécuter qui sont d’une hardiesse folle.
Quand la cible ennemie est touchée, chacun laisse exploser sa joie et évacue ainsi son trop-plein d’émotion, autant que l’adrénaline qui s’est diffusée parfois des heures durant car l’équipage peut lui aussi devenir une proie s’il est découvert. Sa traque s’effectue sans répit et la tension à bord du submersible est palpable. Une sensation d’écrasement s’installe à mesure que l’aiguille du profondimètre atteint la limite admissible, les regards s’emplissent de terreur dans cet espace métallique crasseux, la peur est partout, la mort rôde, l’ambiance devient et reste extrêmement oppressante. Même les silences sont angoissants car chaque indice sonore permet à l’adversaire de repérer le navire.
Un huis-clos terrifiant, confiné à l’extrême, moite, poisseux, irrespirable, vécu parfois en apnée, d’une réalité d’une grande justesse dans laquelle les sentiments ne sont pas masqués, pas travestis, simplement et authentiquement retranscris.
Ce film de guerre, dramatique, réalisé en 1982 par Wolfgang Petersen avec Jürgen Prochnow, Erwin Leder, Herbert Grönemeyer et ayant pour titre original « Das boot », fait apparaitre un travail méticuleux effectué sur la psychologie des personnages, retranscrite avec talent par les acteurs grâce à une mise en scène d’orfèvre.
On se prend d’affection pour ces hommes en faisant abstraction de la nation et de l’idéologie qu’ils représentent, pour se concentrer sur ce qu’ils ont enduré durant les campagnes qu’ils ont faites, et l’effroi qui se diffuse parmi l’équipage est savamment distillé pour espérer ne jamais devoir faire face à de telles situations soi-même.
La fin est d’une tristesse déchirante, abrupte et soudaine, presque amorale mais toujours guerrière. Des larmes ont failli rouler sur mes joues, j’ai trouvé la scène injuste tant je m’étais identifié aux personnages.
C’est un film de psychologie et de guerre, ces deux mots à prendre dans cet ordre tant l’introspection de chacun est forte pour le premier. Vous ne pourrez pas rester insensibles et ne sortirez pas indemnes du film que vous regarderez, peut-être vous faudra-t-il le visionner une seconde fois comme je l’ai fait moi-même malgré sa durée de trois heures et trente minutes pour prendre la mesure de chaque scène, en imaginant ce qu’auraient été vos réactions face aux tortures que ces hommes ont subi.


Cinéma - Page 4 Das_boot_ver1     Cinéma - Page 4 18376591
Super Ce film est énorme à tout point de vue.
F2X
F2X

Messages : 2736
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 62
Localisation : CRETEIL

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  Bill Carbu Sam 22 Jan 2022 - 19:09

[quote="F2X"]
Lumix a écrit:
Cinéma - Page 4 Das_boot_ver1   
Super Ce film est énorme à tout point de vue.
Vu aussi il y a bien longtemps, un grand film, sans équivalent à ce jour ! accord
Bill Carbu
Bill Carbu

Messages : 6678
Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 66
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  JCM Sam 22 Jan 2022 - 19:23

Pour avoir discuté avec des sous mariniers des années 60/70 pour la plus part l’inconfort le plus difficile à supporter était le partage à trois de la minuscule couchette , suivant les trois huit, tu te couchais dans les draps encore chauds de transpiration de celui qui prenait son quart … beurk

PS il va sans dire qu’il n’y avait  pas de lingerie à bord … une même paire de drap pour les trois pendants plusieurs semaines …
JCM
JCM

Messages : 2191
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 66
Localisation : Manosque

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  Lumix Sam 22 Jan 2022 - 20:27

JCM a écrit:Pour avoir discuté avec des sous mariniers des années 60/70 pour la plus part l’inconfort le plus difficile à supporter était le partage à trois de la minuscule couchette , suivant les trois huit, tu te couchais dans les draps encore chauds de transpiration de celui qui prenait son quart … beurk

PS il va sans dire qu’il n’y avait  pas de lingerie à bord … une même paire de drap pour les trois pendants plusieurs semaines …
La banette chaude.  Sleep
Lumix
Lumix
L'oeil et la plume

Messages : 5431
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 61
Localisation : Sannois (95) - Assimilé parigot quoi !

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  Bill Carbu Sam 22 Jan 2022 - 22:13

Je viens de terminer Vigil, merci Lumix d'avoir attiré notre attention sur cette série c'était excellent ! Super
Bill Carbu
Bill Carbu

Messages : 6678
Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 66
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  F2X Dim 23 Jan 2022 - 13:49

Bill Carbu a écrit:Je viens de terminer Vigil, merci Lumix d'avoir attiré notre attention sur cette série c'était excellent ! Super

Je confirme, j'ai vu la fin avant hier, vraiment excellente cette série : du début jusqu'à la fin. Quand l'enquêtrice découvre à la fin du dernier épisode, que tout cela n'était qu'une opération de comm. : elle tombe de sa chaise (heureusement, qu'elle est déjà assise) En matière de renseignement, on appelle cela : PsyOps (C'est la Guerre versus psychologie afin d'amener l'adversaire à penser qu'il est en position de faiblesse ou qu'il a intérêt à se rendre. C'est la guerre en utilisant toute les ressources de la psychologie et les techniques d'influence plutôt que par les armes matérielles : toutes les unités des forces spéciales des grands pays ayant des services secrets, utilise cela, même en temps de paix, avec aujourd'hui un vecteur supplémentaire, internet et les réseaux sociaux)

Le scénario est d'ailleurs très bien documenté, car il évoque dans un épisode des messages cachés au sein d'une photo, il fallait donc connaitre, en tant que scénariste, cette technique de stéganographie (faire passer inaperçu un message dans un autre message : ici une photo) Ce fut pour moi, un Gage de qualité, dans la collecte d’information avant l’écriture du scénario. Smile
F2X
F2X

Messages : 2736
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 62
Localisation : CRETEIL

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  Rock80 Jeu 17 Fév 2022 - 20:38

Pfiou Vigil, oui, c'était bien Super Mais c'est pas du Cinéma, juste de la téloche, un truc étroit où l'espace reste réduit. Oui, on pourrait dire une allégorie de la vie à bord d'un sous-marin quoâ patibulaire

Pour en revenir au Cinéma, celui des grands écrans et salles obscurs, je viens d'aller voir "Les Promesses" de Thomas Kruithof :
Cinéma - Page 4 Promesses-2022-abb4998d
Une belle plongée dans le monde politique où l'on assiste à des revirements sous les contre-temps, des jeux pervertis par l'ambition par des gens ayant de bonnes intentions de prime abord. Isabelle Huppert est, comme souvent, une véritable incarnation de son personnage tortueux et Reda Kateb impeccable.

Sinon, un peu tard mais si jamais vous le voyez reprogrammé quelque part, "Un Héros" d'Asghar Faradi est une plongée en spirale dans un Iran trop fermé sur l'image et les stéréotypes. Beau mais aussi un peu angoissant tellement les événements échappent au contrôle de ce héros ... temporaire. En transparence, une belle parabole sur cette société gouvernée par l'image qu'est la notre patibulaire

Et que dire d'Ouistreham d'Emmanuel Carrère sur ces personnages de l'ombre, ces esclaves, nos esclaves invisibles. Un projet porté par Juliette Binoche très impliquée dans son personnage qui triche avec ces gens qu'elle aime : bonne conscience ou réelle turpitude ? En tous cas, quasiment tous les autres rôles sont joués par des non-professionnelles voire des gens qui jouent leur propre personnage. Ça sonne très juste Super
Rock80
Rock80

Messages : 1237
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 59
Localisation : 88 - Épinal

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  Pascalito Sam 19 Fév 2022 - 14:40

Merci Thierry pour ces conseils filmographiques en salle.
Je te rejoins sur ce point rien ne remplace une séance de ciné.

De bonnes séries c’est bien à condition de ne pas en abuser, mais certaines pourraient très bien se résumer en un seul épisode tant on a l’impression qu’il faut faire durer pour vendre de la pub…
Un Héros et Ouistream font partie des projections que nous ferons en avril Very Happy.
Pour les Promesses, à voir sans doute, mais un peu saturé de politique en ce moment…

Sinon un excellent film vu hier soir, pas du tout pathos malgré mes craintes :

Mes frères et moi, les 4 acteurs et surtout le plus jeune sont particulièrement touchan et exceptionnels. Judith Chemla magnifique et très juste.

Si vous en croiser l’affiche, n’hésitez pas:

Cinéma - Page 4 Bb3a1f64-ed56-444d-8bb6-92d97f37430d
Pascalito
Pascalito

Messages : 2315
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 58
Localisation : Lot & Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  Lolo Sam 19 Fév 2022 - 18:52

Bah, suffit de faire salle obscur dans le salon et l'ambiance y est, et avec un meilleur confort. Wink

Cinéma - Page 4 20201210


Ma femme est légèrement claustro, donc je me suis équipé.
Ne pas aller au ciné depuis plusieurs années ne m'a pas manqué. clown
Lolo
Lolo

Messages : 310
Date d'inscription : 10/10/2015
Localisation : 49

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  bano07 Mar 10 Mai 2022 - 13:50

Bonjour,

Nous avons vu les Magnétiques, la jeunesse des années 80, les mobs, l'armée, les radios pirates, l'amour, et la musique. Une surprise et un régal autant par le jeu des acteurs, la réalisation et la musique.


bano07
bano07

Messages : 810
Date d'inscription : 12/10/2015
Age : 69
Localisation : Etables Ardèche, Villefort Lozère

Revenir en haut Aller en bas

Cinéma - Page 4 Empty Re: Cinéma

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum