Derniers sujets
» Un nouveau qui souhaite partager
par Flat-win Aujourd'hui à 22:32

» Présentation d'un bleu en gilet jaune
par Benjamin Aujourd'hui à 22:25

» tableau de bord r 12 r de 2013
par béhème jack Aujourd'hui à 22:07

» presentation de moi
par prg83 Aujourd'hui à 21:57

» entretien apres achat occase
par Flat-win Aujourd'hui à 21:25

» petit nouveau en 1200 RT ,90th, 2013
par yansandan Aujourd'hui à 21:06

» présentation
par rouquin Aujourd'hui à 21:00

» Présentation PVNF
par rouquin Aujourd'hui à 20:57

» Gsa en liberté
par Lumix Aujourd'hui à 20:31

» Ca fuit
par Antoine Aujourd'hui à 20:19

» remise à zéro compteur d entretien revision
par patrice5556 Aujourd'hui à 19:09

» Une solution radicale pour les 80 km/h
par Bill Carbu Aujourd'hui à 18:26

» Le Kult du Flat
par Flat-win Aujourd'hui à 17:54

» Il faudra que je leur explique...
par Joe Derpi Aujourd'hui à 17:47

» une p'tite blague pour vous détendre le string ?
par Brigitte Hier à 09:11


J'ai passé le permis il y a...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

J'ai passé le permis il y a...

Message  Lumix le Mer 24 Oct 2018, 15:16

Il me semble avoir lu quelque part que l'obtention du permis pourrait faire l'objet d'un post.

Je vous relate - en quelques lignes comme d'habitude -  comment ça s'est passé pour moi.




Mi-Septembre 2009 je m’inscris à l’auto-école. Forfait code illimité et 20 heures de conduite pour 700 roros. Première séance de diapos, j’atteins 14 fautes. Aïe, j’ai tant de lacunes que ça ?? Deuxième séance avec 11 fautes, et troisième séance avec 9 fautes, pour me stabiliser rapidement vers les 4/5 fautes. Il fallait juste que je me cale sur « l’esprit » des images projetées pour améliorer mon score. Examen du code réussi avec une seule faute, bref, une formalité. Super

La Kawa ER-5 qui me sert de monture est la toute première moto que je chevauche pour de vrai, et le premier passage entre les piquets me fait penser que ce ne sera pas de la tarte pour acquérir l’agilité nécessaire à la réussite de la partie pratique. Quelques bonnes séries de « huit » entre deux cônes vont m’aider à y parvenir en très peu de séances. Le parcours lent avec le moniteur en passager mobilise une grande attention et là encore, très peu de séances seront nécessaires pour maitriser le sujet. Sur le parcours rapide, un temps minimum et maximum sont requis, majorés en cas de piste humide. Mon moniteur pestera de nombreuses fois après moi pour cause de blocage de la roue arrière lors du freinage d’urgence, tandis que je dépasse largement le temps maximal pour réaliser l’exercice. Il faut que je sois plus dynamique sur les premiers mètres avant d’attaquer le slalom entre les cônes, et puis que je ne fasse pas une fixation visuelle sur lesdits cônes pour mieux balancer la moto pour slalomer. Le demi-tour ne sera pas ma tasse de thé, tandis que l’évitement droite ou gauche envoie régulièrement un des cônes valdinguer. Et dans le même temps, il y a ces 20 fiches spécifiques à la conduite moto qu’il faut ingurgiter. J’ai pris le parti de les apprendre par cœur car le moniteur nous a indiqué que de nombreux candidats se font recaler sur ce point. Quelle chierie ces saloperies de fiches dont certaines sont simples (on se demande d’ailleurs à quoi sert de connaitre la différence entre un custom, une sportive, une routière et une utilitaire pour ne citer que cet exemple) et d’autres compliquées. scratch

L’épreuve du « plateau » est planifié. Ce sera le 15 décembre 2009, jour de mon anniversaire. Nous sommes une dizaine à nous présenter, et un des candidats n’est vêtu que d’un jean, de chaussures inadaptées et ne sait manifestement pas manœuvrer la moto. Il fait froid et il a froid. L’examinateur commence en lui faisant remarquer qu’il convient d’adapter sa tenue vestimentaire aux conditions météorologiques du moment. Le décor est planté. Et le mec se plante avec une allure très lente en slalom, puis lors du demi-tour en posant un pied par terre, tout en dépassant très largement le temps maximal imparti. En voyant la façon dont il a tenté de réaliser l’exercice, je me demande si l’auto-école qui le présentait n’a pas vu en ce candidat une belle machine à cash ! fumeux

Vient mon tour. Very Happy

Déplacement de la moto sans moteur pour lui faire effectuer un « S » en marche arrière et la stopper dans un espace délimité. OK.
Vient le lent avec l’examinateur en passager et le passage entre les piquets. Re-OK
Puis vient le rapide avec l’évitement à gauche. Le slalom se passe bien, et je trouve que j’effectue le demi-tour trop lentement. J’accélère franchement pour rattraper une poignée de secondes et, voyant l’allure à laquelle j’aborde la baïonnette, l’examinateur recule de deux pas de façon préventive. Tchac, tchac, un coup à gauche, un coup à droite, je saisis la poignée de frein et enfonce la pédale, puis stoppe sans avoir touché de cône ni bloqué de roue à 30 centimètres de la ligne à ne pas franchir, ceci sans dépasser le temps maximal autorisé. L’examinateur s’approche pour constater : Parfait, rien à dire ! Mon moniteur me confiera : Vu la vitesse à laquelle tu arrivais, je pensais que tu n’y parviendrais pas. vroom

Je tire une fiche au sort dont j’avoue ne plus me souvenir du sujet à traiter. Je mobilise ma mémoire 15 longues secondes, puis commence à réciter mon « par cœur ». Stop ! Vous connaissez le sujet sur le bout des doigts, inutile de continuer. Ca aura duré 10 secondes ! Ah, je suis frustré, tant de temps passé à apprendre toutes ces fiches pour si peu de temps à n’en réciter que l’infime partie de l’une d’entre-elles ! Le plateau est validé applaudi , reste la circulation. gnagnagna

Trois séances sur route, dont une interrompue pour cause de chute de neige (début janvier), la dernière épreuve est prévue pour le 21 janvier 2010.


L’examinateur, qui est lui-même motard, nous explique qu’il est là pour valider notre capacité à conduire une moto, qu’il n’est pas là pour nous tendre des pièges, et que nous devons avoir une conduite active (doubler si nécessaire), les limitations de vitesse étant celle affichées sur la route et non celle réservée aux nouveaux conducteurs. Récepteur dans la poche, écouteurs dans les oreilles, c’est parti pour 30 minutes de circulation sous les instructions du scrutateur.

J’ai parcouru 3 kilomètres et je signifie avec le clignotant que je stoppe sur le côté. Mon moniteur vient me voir et je lui indique que le volume du récepteur est trop fort, chaque annonce me vrille le tympan. La correction faite, je reprends ma route.

Soudain, en ville, sur une artère rectiligne, l’examinateur m’annonce : « Vous prendrez la première à droite ». Je me dis qu’il est bien prévenant, le carrefour est encore à 400 mètres. Bien avant le feu rouge, l’examinateur m’interpelle : « Je vous avais demandé de tourner à droite. » Je stoppe au feu rouge puis j’entends : « Vous prendrez la première à droite ». Je m’exécute et à l’approche du carrefour suivant j’entends : « Vous prendrez la première à droite ». Moment de solitude, tandis que le stress et l’adrénaline commencent à produire leurs effets. Qu’est-ce que je fais mal ? Je regarde bien dans mes rétros avant de mettre en route les clignotants, j’effectue bien mes contrôles et tout, et tout, mais bon sang, qu’est-ce qui cloche ? Une nouvelle instruction m’indique : « Vous prendrez l’entrée sur votre droite là où il y a une barrière ». Il s’agit d’une annexe de la préfecture où l’examinateur doit se rendre pour déposer / reprendre des dossiers, et qui possède deux entrées, toutes les deux fermées par une barrière. En passant devant la première fois, j’étais à des années-lumière de deviner qu’il fallait que je m’y engage. Tandis que le fonctionnaire se dirige vers les locaux, je questionne mon moniteur sur ce qui vient de se passer. « Tout va très bien, ne change rien, il ne t’a pas indiqué que tu devais entrer par l’autre rue, d’où les « tournez à droite » successifs pour y parvenir ». Ouf, je respire mieux. Puis nous continuons le parcours jusqu’à ce qu’il me soit demandé de stopper sur un parking. « Votre épreuve est terminée, nous changeons de conducteur ». La candidate présente à l’arrière de la voiture me laisse sa place, et mon moniteur ne laisse rien transparaitre d’une réussite ou d’un échec me concernant.
De retour au point de départ, l’examinateur s’isole dans un Algéco, puis m’appelle. « Félicitations, et soyez prudent » me dit-il en me tendant un récépissé jaune. Joie, sourire, et par respect pour la candidate qui attend son verdict, j’évite d’en faire trop. A son tour d’être appelée. Elle reçoit le même message et le même document.
Nous pouvons laisser exploser notre joie et nous féliciter mutuellement. applaudi Very Happy Cool

L’après-midi même j’allais essayer une Kawasaki Versys 650, et un mois plus tard, c’est une R1200R de 2007 qui devenait ma première moto.
J’ai obtenu le permis « A » à 49 ans et 1 mois, il m’aura fallu 17 heures d‘apprentissage de la conduite et je me demande pourquoi je n’ai pas commencé plus tôt. tapelatete
avatar
Lumix
L'oeil et la plume

Messages : 2184
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 57
Localisation : Sannois (95) - Assimilé parigot quoi !

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  capdefra le Mer 24 Oct 2018, 16:26

Quand je vois tout le bordel qu'il faut faire actuellement pour avoir le permis moto, J'ose à peine raconter comment ça s'est passé pour moi en 1972, à l'âge de seize ans de surcroît car on pouvait passer le permis A "toutes cylindrées" a 16 ans à l'époque ( c'est passé à 18 ans en 1973).
J'ai été voir une moto école a laquelle j'ai dit que j'avais déjà pas mal roulé avec ma moto et il m'a proposé d'aller faire un tour de 1/2 heure avec une CB 350 Honda, avec lui en passager.De retour, il m'a dit que j'étais prêt pour le permis et de m'entraîner juste aux manœuvres à l'arrêt avec ma moto puisqu'il y avait cette épreuve au permis.
Il m'a dit de revenir la veille du permis pour une autre demi heure de cours, pour travailler notamment l'épreuve du permis, et je suis allé le passer le lendemain sans aucune autre leçon.
Le lendemain, l'inspecteur n'était pas dans un bon jour car il avait donné le permis quelques jours plus tôt à un jeune qui s'était tué à sa première sortie.
Néanmoins, ça s'est bien passé, avec l'inspecteur en passager pour l'épreuve routière, et j'ai eu mon permis du premier coup, pour un total de 135 francs!
Je vous ai fait grâce du passage du code qui s'était bien passé du premier coup aussi.

Franck
avatar
capdefra

Messages : 2193
Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 62
Localisation : Drôme: DIE

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  alain resseguier le Mer 24 Oct 2018, 17:06

Belle histoire François mais quel bazar……
si il fallait s'y remettre aujourd'hui….. Suspect Suspect
j'ai passé mon permis moto en 1982, il y avait un "parcours dit lent" mais en fait juste un petit slalom et un arret dit d'urgence après évitement, le tout avec de la marge et sans chrono.
j'ai pris 5 leçons et j'ai obtenu ce passe
deux jours après épreuve sur route et ville: je démarre en suivant les indications de l'examinateur par radio ( et oui déjà à cette époque) avec un haut parleur sur le guidon.
je fais 300 metres sur la départementale qui sert de départ, au moment ou je croise un promeneur avec son chien non tenu en laisse et qui est sur ma gauche, le chien, un berger allemand, m'arrive dessus, je freine et le voilà qui me mord le mollet gauche, heureusement j'avais mis mes bottes de moto vu que je roulais déjà pas mal en 125 et c'est ce qui m'a sauvé d'un voyage aux urgences….
mon examen c'est arreté là, l'examinateur me disant que j'avais bien maitrisé la situation que je n'étais pas tombé et que j'éatis un " prudent" car bien équipé…
le proprio du chien c'est confondu en excuse et a tenu à avoir mes coordonnées pour m'envoeyr ses excuses par écrit ( j'ai reçu le mpot 3 jours plus tard avec une bouteille de vin!) et l'examinateur m'a donné mon permis…

Donc pour moi: un chien et 300 metres…

alain

_________________
Amitiés et  Grand Soleil à Tous
ps:Les fôtes de moufles sont volontaires
avatar
alain resseguier

Messages : 3919
Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 60
Localisation : Clarensac (30)

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Aindien le Mer 24 Oct 2018, 18:25

Un petit vieux me racontait :
Je me suis rendu à l’épreuve du permis à Aix les Bains à 10 kms de chez moi avec ma moto. L'inspecteur m'a demandé combien de temps j'avais mis pour venir.
-"Une quinzaine de minutes
-Ha ! C'est bien, vous avez été prudent, je vous donne votre permis"
Je suis reparti avec mon permis sans avoir fait d'épreuve.
Smile
avatar
Aindien
Conteur effréné

Messages : 1613
Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 56
Localisation : Culoz Ain

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  JCM le Mer 24 Oct 2018, 18:40

capdefra a écrit:Quand je vois tout le bordel qu'il faut faire actuellement pour avoir le permis moto, J'ose à peine raconter comment ça s'est passé pour moi en 1972, à l'âge de seize ans de surcroît car on pouvait passer le permis A "toutes cylindrées" a 16 ans à l'époque ( c'est passé à 18 ans en 1973).
J'ai été voir une moto école a laquelle j'ai dit que j'avais déjà pas mal roulé avec ma moto et il m'a proposé d'aller faire un tour de 1/2 heure avec une CB 350 Honda, avec lui en passager. De retour, il m'a dit que j'étais prêt pour le permis et de m'entraîner juste aux manœuvres à l'arrêt avec ma moto puisqu'il y avait cette épreuve au permis.
Il m'a dit de revenir la veille du permis pour une autre demi heure de cours, pour travailler notamment l'épreuve du permis, et je suis allé le passer le lendemain sans aucune autre leçon.
Le lendemain, l'inspecteur n'était pas dans un bon jour car il avait donné le permis quelques jours plus tôt à un jeune qui s'était tué à sa première sortie.
Néanmoins, ça s'est bien passé, avec l'inspecteur en passager pour l'épreuve routière, et j'ai eu mon permis du premier coup, pour un total de 135 francs!
Je vous ai fait grâce du passage du code qui s'était bien passé du premier coup aussi.

Franck

même époque , même âge, à peu prés même circonstance sinon que l'inspecteur était dans une voiture qui m'a suivi pendant 5 minutes ....Voilà votre papier rose ... au suivant...
avatar
JCM

Messages : 854
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 62
Localisation : Manosque

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Pec le Mer 24 Oct 2018, 18:59

JCM a écrit:
capdefra a écrit:Quand je vois tout le bordel qu'il faut faire actuellement pour avoir le permis moto, J'ose à peine raconter comment ça s'est passé pour moi en 1972, à l'âge de seize ans de surcroît car on pouvait passer le permis A "toutes cylindrées" a 16 ans à l'époque ( c'est passé à 18 ans en 1973).
J'ai été voir une moto école a laquelle j'ai dit que j'avais déjà pas mal roulé avec ma moto et il m'a proposé d'aller faire un tour de 1/2 heure avec une CB 350 Honda, avec lui en passager. De retour, il m'a dit que j'étais prêt pour le permis et de m'entraîner juste aux manœuvres à l'arrêt avec ma moto puisqu'il y avait cette épreuve au permis.
Il m'a dit de revenir la veille du permis pour une autre demi heure de cours, pour travailler notamment l'épreuve du permis, et je suis allé le passer le lendemain sans aucune autre leçon.
Le lendemain, l'inspecteur n'était pas dans un bon jour car il avait donné le permis quelques jours plus tôt à un jeune qui s'était tué à sa première sortie.
Néanmoins, ça s'est bien passé, avec l'inspecteur en passager pour l'épreuve routière, et j'ai eu mon permis du premier coup, pour un total de 135 francs!
Je vous ai fait grâce du passage du code qui s'était bien passé du premier coup aussi.

Franck

même époque , même âge, à peu prés même circonstance sinon que l'inspecteur était dans une voiture qui m'a suivi pendant 5 minutes ....Voilà votre papier rose ... au suivant...

Copié collé ou presque. Je n'ai pas eu droit au chien mordeur (quelle histoire! clown !) mais à la panne d'essence.
Le jour de l'exam' , sur le parking, tout le monde se regarde en chien de faïence. Personne ne veut passer le premier.
Je tente ma chance, pas trop inquiet. Sur la 350 Honda, le mono m'explique qu'il faut bien ouvrir le robinet d'essence vers le bas avant le parcours en ville sur route. Comme j'ai un doute sur le niveau d'essence dans le bidon, et que je suis quand même plus malin, j'ouvre le robinet vers le haut (PRI pour ceux qui s'en rappelle Rolling Eyes !)
Au bout de 5 mn de roulage d'examen, PPppprrrrhheue... plus d'jus scratch Clignos à droite, débrayage pour conserver l'élan dans la circulation qui descend du plateau de La Duchère (La Duch' pour les Gones), je vise un bateau dans le trottoir, et je vais échouer la moto à l'écart de la circulation, moteur calé, sans gêner les piétons.
J'explique le binz au mono, je tourne le robico d'un cran, et ça redémarre..
"On rentre!", me dit l'inspecteur," vous avez très bien géré l'incident"
Carton plein rose, du prem's. C'était cool à l'époque.
Aujourd'hui, il y a beaucoup plus cool encore. Si vous voulez, je vous raconterai l'examen du permis de voiture de ma cousine, qui l'a passé en expat' en Afrique petard

V

V

Pec

Messages : 2196
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 64
Localisation : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  olivier81 le Mer 24 Oct 2018, 19:20

scratch la mob à 14 ,la licence en 79  puis le permis tomo en 83 juste avant les 5 ans ce qui m'a éviter de repasser le code et les questions motos...  vroom

Après si je me souviens bien vieux pas d'histoire de clebs mais j'ai juste semé mon examinateur    rendeer  et la radio ne répondais plus... Laughing  déjà des soucis avec la logistique embarqué...
à l'époque c'était un 650 honda un peu custom mais l'examinateur aimait bien quand on montrais que l'on envoyais un peu de gaz  Wink  ça serais maintenant...
avatar
olivier81

Messages : 632
Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 56
Localisation : Tarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Wernerounet le Mer 24 Oct 2018, 20:03

Je suis  maintenant quasiment couché sur le haut parleur posé sur le réservoir du 400XJ
De toute façon avec la tempete, je n'entends rien,
Le vent souffle en rafales et le XJ accrochant les 150 prend une voie de circulation à lui tout seul, la pluie me cingle, je suis trempé et je n'y vois plus rien, la visiere de mon Nava II m'écrasant la tronche.
La météo est dantesque
C'est la 1ere fois que je vais aussi vite en moto, c'est la premiere fois que je fais de la moto aussi, enfin un truc plus gros que les 125 de mes copains.
C'est ma premiere leçon de conduite
Bref tout va bien
15 minutes plus tot, Suzanne, ma monitrice, m'avait demandé si, à part de ma mob' si j'avais déja roulé sur autre chose.
- Les XLS et DT merdix de mes copains en tout terrain dans la sabliere à côté du pont de gennevilliers.
- Aller montes sur le XJ, je t accompagne derriere pour voir comment tu te débrouilles.
- Oui M'dame (j'ai toujours été poli avec les dames)

AIE !
Suzanne est plutot vers les 45 kg que les 120 et le XJ doit bien taper dans les 180 ...
Moi qui passe le A2 (1) parce que les grosses (2) m'impressionnent, car je suis gaulé comme une ablette, je suis servi !
Et en plus c'est sa propre moto qui sert pour les leçons.
Pas peur la madame
Elle me présente la moto, m'explique vite fait les vitesses, mais je sais déja, le regard, le freinage, etc ... (mais elle reprendra tout ça en détail sur le plateau)
Et en avant Guimgamp !
On y va, malgré le poids supplementaire sur ce qui m'apparait etre une énorme enclume par rapport à mon 103 et mes appréhension en voyant la tempéte qui souffle
Mais non, ca va tout seul !
Ca ne gigote pas comme dans la sable avec les trapanelles des copains, ca freine, ca tient la route et en ville ça va beaucoup mieux que mon 103 tout tapé qu'il est !
Bref au bout de 10 minutes, je suis heureux comme un pape mais Suzanne, trempée, préfére me suivre avec la R5.
Et vamos l'autoroute où les derniers mots que j'ai entendu à travers le haut parleur alors que j'accrochais avec hantise les 90 km/h (En TT je n'avais jamais dépassé le 80 avec l'arriere de la becane qui balayait la piste et mon Q plus haut que le casque ...)
"Vas-y ! Accélére un peu quoi !"
Ce à quoi je m'étais résolu
(d'ailleurs quand on me dit d'accélérer, quelque soit les cas de figure et les situations, j'accélére et ce n'est pas toujours une réussite d'ailleurs)

Bref 1ere leçon un peu rock 'nd Roll mais ça m'avait super botté et le 400 bien que toujours gros dans ma tete etait beaucoup moins impressionnant maintenant.
Pour les leçons de conduite, j'ai eu droit apres à un 400 Four avec un joli 4 en 1 à moitié vide qui lui donnait une super sonorité et un coup de pied au Q vers 7.000.
Coup de pompe dans le derche que n'avait pas le XJ avec son moteur electrique made in MoulineX

Le plateau, avec le A2, pas de slalom à la con chronométré.
Juste un plateau lent avec une accélération en passant la seconde puis freinage et arreter la roue avant entre 4 cones.
J'ai vite compris le truc et je crois que le tout terrain et la mobylette m'ont beaucoup aidé.
En parlant de mobylettes, pour mes leçons,j ai plutot fait de la ville et de la route pour perdre les mauvaises habitudes que j avais déja (et que j'ai vites récupérées aprés)
J ai été présenté au plateau Une petite semaine aprés ma premiere leçon de moto que j ai eu sans faute et le début de la semaine d'aprés à l'épreuve sur route.
J'étais dans mes petits souliers en attendant l'examinateur.
Examinateur qui débarque en 100 RT !
Chouette un motard !
Je suis second à passer et me cogne la banquette arriere de la R5 pendant qu'un autre commence les hostilités sur le XJ.
Au bout de 10 minutes l'examinateur commence à s'enerver et braille dans le micro à l'adresse du pov' candidat qui ma foi roulait pas trop mal :
"Monsieur il faudrait avancer un peu plus vite"
(C'est marrant l'indulengence que l'on a pour des compagnons d'infortune que l on ne connait ni d'Eve ni de mes dents mais dont on partage les memes épreuves ...)
- Ah bon ? mais il roule normalement non ?
- Non monsieur, rétorque le Béhémiste, en moto on roule toujours 10 km/h au dessus de la vitesse du flot des voitures, sinon, si c'est pour se trainer, autant passer le permis vélo !
Bon ben c'etait pas tombé dans l'oreille d'un sourd !

A mon tour, j'ai commencé à doubler tout ce qui bougeait avec 20 bornes de mieux.
Je voyais 200 m derriere Suzanne à fond, doublant comme elle pouvait pour maintenir le contact.
Il n'y a qu'en arrivant à un passage à niveau fermé et avoir remonté toute une file de tutures en attente que j'ai entendu dans le haut parleur le Behémiste dire d'une petite voix Vous pouvez ralentir un peu monsieur, on ne vous voit plus.

Bref je l'ai eu !
1983, 19 ans, 6 leçons et demi et en 10 jours.
5 mois aprés en fevrier, j'achetais un 250 XLR pensant pourrir mes potes en 125 qui étaient déja passés à autre choses.
et ca je l'ai déja raconté.
Le A2 permettait de conduire des bréles jusqu'à 400.
Coup de bol, une éniéme réforme des permis rétablissait un permis grosse cylindrées unique et les pauvres abrutis comme moi n'avait qu'à aller en préfécture au bout de 2 ans de A2 pour faire valider le permis full size.
Ca tombait bien, je les avais ces 2 ans !

Signé Werner, truffe toujours gaulée comme une ablette mais qui n'a plus peur depuis longtemps des grosses motos

(1) : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(2) : motos
avatar
Wernerounet
Tuber Motardosporum

Messages : 790
Date d'inscription : 11/06/2017
Age : 55
Localisation : Bledard

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Syssy le Mer 24 Oct 2018, 20:06

Je n'ai pas réussi à retrouver le CR de mon permis (compliqué) que j'avais mis sur l'ancien forum mais j'ai retrouvé  le CR de ma première balade..... ouf..... j'ai progressé depuis mort de rire 



8 septembre 2012

 
1ère balade en moto !
 
Mon permis en poche depuis une semaine, je n’ai pas encore eu l’occasion de sortir ma belle moto.
Ce matin c’est le grand jour !
La météo est excellente et je suis bien décidée à me lancer, seule, sans oreillette, sans moniteur qui hurle dans mon oreille gauche !
J’en ai bavé pour l’avoir ce permis, 50 ans, ce n’est peut-être pas le meilleur âge pour apprendre…
Donc… très motivée, je me lève, petit déjeune, me prépare et sors …zut… ma voisine m’a gentiment proposé de parquer ma moto dans son garage mais… elle a garé sa voiture devant la porte… je n’ose pas la réveiller.. j’attends… 1 heure… et quand on attend, on gamberge…
« Et si je n’y arrive pas, et si je me casse la figure en sortant du garage, et si je loupe le 1er virage »…
Eh oui, j’habite en montagne, ça veut dire que dès que je sors du jardin je dois enquiller les virolos et la route est assez étroite et dangereuse par ici …. Grrrr mais pourquoi je ne vis pas en plaine ? !
Enfin elle sort de chez elle et me dit qu’elle part faire des courses.
Chouette, je vais pouvoir sortir ma moto.
J’ouvre en grand les 2 battants de porte, on ne sait jamais ….
Je monte sur ma belle, démarre, passe la première… encore zut… il y a une petite marche à passer et devant la garage c’est de l’herbe bien humide de rosée…
Bon Syssy.. tu y vas ou pas… Allez… ça y est je suis sortie.
Et là… gros coup de stress… le cœur qui tape… la frousse….
Je coupe le contact, descend et m’assied sur une chaise dans le jardin… qu’est ce que je fais ? j’y vais ? J’y vais pas ?
Un bon coup de pied dans le derrière et je suis de nouveau sur ma belle, en route…
Et là, mon mental de cavalière ressurgit et  je reprends à mon compte la doctrine du cadre noir : »En avant, calme et droit ».
C’est parti… en mode super cool…
Pour aller au village je dois descendre pendant 8 Kms, des virages serrés, des épingles… Je crois que je n’ai pas dépassé les 20 Km/h, quoi que si puisque j’ai quand même réussi à passer jusqu’à la 6ème entre 2 virages ….euh… non… je n’aurai pas fait ça quand même en 6ème à 20 km/H…. Super, je croise des motards et oh merveille… ils me saluent… youpie je suis des leurs… je leur rends leur salut… petit signe de tête et je lève… 3 doigts de la poignée… oui je sais… mais pour le moment c’est tout ce que je peux faire….
Au village, c’est encore les vacances et il y a le marché, des promeneurs, randonneurs partout… qui bien sur ne connaissent pas les trottoirs et traversent sans regarder.
J’arrive au parking… ouf… première partie ok…je me gare, là où je gare ma voiture habituellement et vais faire quelques courses.
Re re zut…je monte sur ma moto et…. je suis garée en légère descente face à un mur… grrrr… comme je ne fais jamais 2 fois la même erreur ( normalement) celle-là je ne la referais pas. Allez on pousse sur les jambes et surtout on ne glisse pas sur les graviers, ce serait dommage de s’étaler devant tout les badauds… surtout ceux qui m’ont fait un gentil sourire en  voyant que c’est une nana qui conduit ….
Ça y est, je repars… un peu plus sûre de moi…
Le retour c’est tout en côte, je suis plus à l’aise…
Je souris tout le long … je double même .. 2 vélos…. !!! On ne rigole pas …. !!
Voilà, je suis arrivée à bon port… je me rends compte que j’ai les bras tout tendus, crispés… 15 kms ça tue !!!! Là non plus on ne rigole pas…
Bon, c’est pas tout ça… j’y retourne …
avatar
Syssy

Messages : 1386
Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 56
Localisation : 01 CERDON

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Bill Carbu le Mer 24 Oct 2018, 20:47

Pourquoi je l'ai pas passé à 16 ans ? je n'avais pas senti l'urgence du décret de juin 73 ( j'suis du 26 mai, et ça pouvait passer entre le mur et l'affiche), j'lai donc passé en 75 de l'autre millénaire, une époque de tous les possibles comme de faire le tour d'un pâté de maisons pour avoir le carton rose à pas chère et à bien de joies par la suite, aujourd'hui la bagarre consiste à le conserver ce sésame conquit de très basse lutte ! Smile  

A vous lire, aujourd'hui c'est Gladiator, ouarf ! Cela fait-il pour autant de bon pilotes ? Ma dernière ballade samedi avec un permis frais de 3 mois me laisse dubitatif, et si on rajoutait l'épreuve de la chute au permis moto ? genre une bonne chiasse et une pizza par dessus pour faire bonne mesure ? Non ? C'est con, hein, c'est con ? clown
avatar
Bill Carbu

Messages : 2117
Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 62
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Patou24 le Mer 24 Oct 2018, 21:02

Bien moi mon petit Lumix c'était aussi à la mi-septembre mais en 2006 avec comme objectif d'avoir le papier rose pour mes 50 ans en février 2007 vieux.
Je me souviendrais de ma première leçon de code.
J'arrive dans la salle emplie de gamins de 16-18 ans qui me regardent bizarrement en découvrant mon teint rouge comme si j'avais chopé la rougeole du vigneron; encore un qui a du se faire retirer son permis pour alcoolisme tchin51 devaient-t-ils penser.
Première série, 8 fautes, puis 6, puis 5 à cause de ces conneries de syntaxes" je peux, je dois" alors que jeunots dépassaient en moyenne les 10 erreurs, le code fut une formalité mais qui m'a tout de même permis de sacrément réviser car les choses avaient bien changé depuis mai 1975 pour la BAR.
Les trois premières leçons de plateau lent, une vraie catastrophe, trop stressé, heureusement que le mono coéquipier de rugby et de quelques bagarres sur et hors terrain m'a encouragé  car je voulais tout abandonner; puis à la 4 ème le déclic, sur route no problème si ce n'est que je roulais trop vite en apprentissage.
Jour du plateau lent à Périgueux, il était tombé 3 gouttes de pluie, parcours lent avec chrono lent. Ce jour-là deux nanas sarladaises passaient le plateau et j'ai eu la bonne idée de tirer l'épreuve la plus facile: vérif véhicule, marcher en poussant la moto, démarrer , charger mon pote moniteur, faire 3 slaloms, décharger le passager, puis accélérer,1/2 tour accélérer et s'arrêter en rétrogradant sans caler bien sur; sur ce l'examinateur se pointe et me dit: vous avez vu à la vitesse que vous l'avez fait!!! c'est temps humide à une seconde près c'était trop rapide mais bon çà va, quelques définitions de fiches plus tard je l'ai, YES Very Happy, mes compagnes féminines aussi.
Puis le 21/12/2006 c'est la route, une formalité, retour au centre d'examens, toujours le même examinateur me demande: Mr est-ce qu'un permis moto vous ferez plaisir pour Noël? YES Sir Very Happy, seule une de mes copines de moto-école a eu le même cadeau, l'autre ne roulait pas assez vite dans les environs de Périgueux!!!
Retour sur Sarlat après l'arrêt bière et le soir même je commandais ma première moto, une 600 CBF, cela allait me changer des 125.
Bon j'avais le droit de conduire une moto certes, mais la formation était vraiment limite, le papier rose je l'ai toujours avec 11 points au compteur, si je suis sage jusqu'au 15 décembre, j'en aurai 12 pour Noël Super
avatar
Patou24

Messages : 533
Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 61
Localisation : 56 330 Pluvigner en A.Q.TA

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Syssy le Mer 24 Oct 2018, 21:12

Bill Carbu a écrit:Pourquoi je l'ai pas passé à 16 ans ? je n'avais pas senti l'urgence du décret de juin 73 ( j'suis du 26 mai, et ça pouvait passer entre le mur et l'affiche), j'lai donc passé en 75 de l'autre millénaire, une époque de tous les possibles comme de faire le tour d'un pâté de maisons pour avoir le carton rose à pas chère et à bien de joies par la suite, aujourd'hui la bagarre consiste à le conserver ce sésame conquit de très basse lutte ! Smile  

A vous lire, aujourd'hui c'est Gladiator, ouarf ! Cela fait-il pour autant de bon pilotes ? Ma dernière ballade samedi avec un permis frais de 3 mois me laisse dubitatif, et si on rajoutait l'épreuve de la chute au permis moto ? genre une bonne chiasse et une pizza par dessus pour faire bonne mesure ? Non ? C'est con, hein, c'est con ? clown

Tu as raison Bill, le permis maintenant est bien compliqué et n'apprend pas grand chose, juste du bachotage pour réussir le plateau. Certains jeunes permis en sont conscients, d'autres pensent que parce que ils ont le bout de papier ils savent piloter.... et se font peur en voulant suivre les copains..... rien ne remplacera l 'expérience. En Suisse je trouve que c'est bien mieux, si je ne me trompe pas tu as le droit de conduire pendant 1 an et ensuite seulement tu passes l' épreuve. Tu n'es pas un meilleur pilote pour autant mais au moins, tu ne dépenses pas une fortune en leçon pour tourner en rond sur un bout de parking.
avatar
Syssy

Messages : 1386
Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 56
Localisation : 01 CERDON

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Steluvic le Mer 24 Oct 2018, 21:25

Premiers émois motocyclistes à 14 ans après avoir "piloté" une 125 DTMX d'un cousin. Famille de motards, père, oncle, grand père, plutôt balades dans les champs et les chemins, je baignais déjà dans l'ambiance.

Des chemins, je suis passé aux terrains de Moto-Cross à 18 ans pour le plaisir avant d'attaquer la compétition. Mais là .. Mad  problème..à cette époque (1984) pour obtenir une licence, il fallait être titulaire d'un permis de conduire. Avec plus d'un an de retard à cause du service militaire, je débute les leçons de conduite dans une petite auto-école sur un bolide ..Kawa 400 Z, 4 cylindres pour obtenir le permis A2 limité à 400 cm³ mais suffisant pour courir avec une 250.

Pas de haut parleur, pas d'intercom évidement, arrivés à Mayenne, le moniteur montait à l'arrière pour la circulation. L'auto école étant à 25 km de Mayenne lors du retour, le moniteur rentrait en voiture, je feignais alors d'être gêné par la circulation pour le rattraper en essorant généreusement
la poignée de la 400 Z pour tenter de d'extraire le peu de puissance du petit 4 cylindres.

Après quelques leçons et deux reports d'examen dû à l'hiver 1984/1985 très neigeux je passe mon examen. 8 candidats au départ, je passe le premier.
L'inspecteur s'appelait Mr RENARD, un c.....d, une peau de vache. Haut parleur installé sur le réservoir, il me dit, "SI vous ne comprenez pas, vous tapez sur votre casque avec la main" , "Oui Monsieur". Je quitte le parking, et après quelques centaines de mètres, il hurle dans son micro " "Prenooraagoauugeeuhdrot" , je sursaute, ne comprends rien, donc je tape sur le casque, il répète en hurlant encore plus fort.

Bon... Surprised Embarassed confused Je ne le fait pas répéter, je prends le risque, je tourne à gauche.... silent scratch  Coup de bol c'était à gauche. On roule ensuite sur les petites routes, et je me souvenais du conseil de mon moniteur Mr ChAUMONT, "roule toujours un peu au dessus de la vitesse, ils aiment bien mes inspecteurs..ça prouve que tu maîtrises. Ok Laughing  J'enroule franco, je vois la 205 rouge commencer à être distancée,
Arrivée .............verdict ...Reçu Very Happy permis validé le 14 mars 1985. Première course de Moto Cross de ma vie le 31 mars 1985. Je fais le holeshot  Laughing 
Après 2 ans de permis A2, ce qui me permettait de rouler avec la 250 XLS de Papa. Je ne suis pointé à la Préfecture pour faire valider mon permis A3 toutes cylindrés.
avatar
Steluvic

Messages : 153
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 53
Localisation : Laval (53)

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Ghost Dog le Mer 24 Oct 2018, 21:28

Faisant l'hypothèse qu'à 40 ans on est deux fois moins con et imprudent qu'à 20, j'ai attendu cet âge canonique pour passer le A, après avoir repris la selle sur des baignoires en 125 cc. C'est l'occasion d'une pause professionnelle forcée qui m'a donc conduit à la moto-école début juin 2010, avec bien sûr ce foutu code à repasser. Le 21 juillet, le papier jaune était dans ma poche à 10 heures du mat' et je pouvais partir sereinement en vacances en réfléchissant à quelle bécane je pourrais bien m'acheter en rentrant. Un mois plus tard, mon 1800 VZR était à la maison !  petard
avatar
Ghost Dog

Messages : 467
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 48
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  dogonrs le Mer 24 Oct 2018, 22:14

Passé le permis il y a 39 ans, en deux fois, la 1ère l'examinateur m'a dit que je n'étais pas assez sur dans ma conduite. 

La raison : ai brusquement freiné lorsqu'une gentille petite vieille est sortie d'entre deux voiture parquées sur le coté, et me suis arrêté vraiment très près d'elle. 

Qu'aurais-je du faire selon l'examinateur : l'éviter..  ou … léviter je ne suis toujours pas sur ...
avatar
dogonrs

Messages : 63
Date d'inscription : 11/09/2018
Age : 57
Localisation : Suisse

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  bano07 le Mer 24 Oct 2018, 22:32

Bonsoir,
Pour moi, l'inscription en hiver de la fin d'année 1970 125 Yam. 1ère sortie le moniteur derrière moi premier freinage tout le monde par terre je me croyais sur mon vélo et j'ai planté le frein avant en croyant serrer l'embrayage. Recalé la première fois pour manque de présélection je ne me suis pas assez déporté à gauche avant de tourner à un carrefour. Je ne me souvient pas par contre du jour ou je l'ai eu mais c'était le 26.03.1971. Remisé le solex et vive le 450 Ducati et la liberté Wink
avatar
bano07

Messages : 654
Date d'inscription : 12/10/2015
Age : 65
Localisation : Etables Ardèche, Villefort Lozère

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Rock80 le Mer 24 Oct 2018, 23:12

Ah bin moi, j'ai bossé l'été de mes 16 ans pour collecter quelques fonds pour acheter une 125 pour laquelle il fallait alors la "Licence" pour la conduire. La réforme des pemris au 1° mars 1980 me poussera à la passer AVANT la date fatidique ... enfin m'y inscrire avant car je fais partie des derniers licenciés vu que je passerai l'examen le 10 mars 1980 tongue Bon, fallait pô que je me loupe sinon la réinscription m'aurait conduit vers le dispendieux nouveau permis 80cc pas content Supper motivé : 0 fautes au code et 0 faute aux 10 questions motos (dont la moitié portait curieusement sur les Side Cars, l'éclairage des motocycles, les rétros (1 seul obligatoire à l'époque) ou les clignotants (pas obligatoires alors)  ... et pas de pratique  pirat
Un autre été de dur labeur d'été mettra assez de kopeks dans l'escarcelle pour accéder au rêve 125 XLS coeurtete J'apprendrai ensuite beaucoup à mes dépends et ceux de la moto  clown mais cela ne m'empêchera pas de lui coller 70000 bornes en près de 3 ans  Embarassed
Évidemment, viens ensuite l'envie de plus larges horizons que rétrécira mes faibles moyens d'étudiant et ce sera le A2 que je passerai dans un premier temps  Very Happy  Je m'inscris et me rends à la première leçon de plateau. après avoir fais beaucoup de TT avec la 125, les circonvolutions du trèfle me paraissent simples, surtout que la 400 CBN est de bonne composition. Une deuxième session et la monitrice me dit : je t'inscris à l'examen de la semaine prochaine ... "mais, euh ... j'ai pas fais de 'ville'"  pale  "T'inquiète pas, ça va l'faire, on fera une tour de reconnaissance à V'soul ou je vous montrerai les pièges favoris de l'éxaminateur".
Et me voilà sur une 650 XJ (la CBN a mal vécu une chute avec un élève  patibulaire ) a rouler sous la pluie vers Vesoul pour ce tour de reco avec le Haut Parleur pour les instructions et explications de la monitrice ... Mazette, la XJ, c'est un char d'assaut par rapport à la CBN mais bon, je fais gaffe à pas la foutre par terre vu qu'elle n'a pas l'ABS de l'XLS ... enfin, je veux dire autre chose que les ralentisseurs à tambours de la 125  Shocked Au retour, elle me dit que l'exam' est la s'maine prochaine "Mais  ... euh ...  la 400 s'ra bien réparée ?"  pale "Meuh oui, t'inquiète"  grimace
Jour J de l'exam', il pleut encore (on est en mars 1982) et la piste de l'examen est un vrai champ de mine  affraid  et l'examinateur recale le premier candidat qu'a pas assez accélérer avant de passer la 2 avant le freinage  No Et c'est mon tour : Trèfle, planche, passage étroit, nickel  Vmot  Sortie du passage étroit: Ggggaaazzzz / 2° / Freinage ... dans une zone humide au revêtement qui se délite  silent Trop vite, l'avant devient instable au freinage sur les gravillons et, la chute étant éliminatoire, je décide de moduler et faire tomber la 2° limte, celle à ne pas dépasser  bobonne ... mais j'ai droit à mon 2° essai  vroom Re-trèfle, re-planche, re-passage étroit Ggaazz (mais moins que la 1° fois) / 2° / Freinage plus tôt et je module pour passer la 1° barre = Lent Réussi  Vmot  ... et je vois l'examinateur qui, sans un mot de plus, va vers l'auto et s'installe à l'intérieur. J'ai raté kekchoz scratch ou alors on va faire la 'ville' confused D'ailleurs il m'appelle silent et me tend mon papier rose "bin euh ... on va pas en ville ? , j'ai raté c'est ça ?"  beurk  "Non, pas du tout, nono  mais j'ai vu que vous maîtrisiez la moto sur le 1° freinage un peu délicat, et ça me suffit" qui me dit. Donc pas de tout de manège en ville et retour direc' toujours sous la pluie avec le sésame qui me permettra de passer quelques mois plus tard sur une 250 XLS coeurtete
La nouvelle réforme du permis en 86 me permettra de transformer le A2 en A3 "toutes cylindrées" contre une déclaration sur l'honneur  que j'avais bien rouler en moto depuis l'obtention de mon A2 (ah, ça oui, la 250 prendra 50000 bornes en 2 ans)  et me permettra de céder en 1987 la 250 à Nath qui vient de passer son A2 pour passer à un 600 XLM qui roulera aussi beaucoup jusqu'à la naissance de notre première fille ... mais cela est une autre histoire slove3

Bill Carbu a écrit: ...
A vous lire, aujourd'hui c'est Gladiator, ouarf ! Cela fait-il pour autant de bon pilotes ? Ma dernière ballade samedi avec un permis frais de 3 mois me laisse dubitatif, et si on rajoutait l'épreuve de la chute au permis moto ? genre une bonne chiasse et une pizza par dessus pour faire bonne mesure ? Non ? C'est con, hein, c'est con ? clown
Là, je soulignerai qu'il ne s'agit jamais que d'un "permis" de conduire et en rien une qualification de conducteur Embarassed qui, à mon avis personnel, ne s'acquiert que par un apprentissage graduel.
Personnellement, je n'aurais jamais laissé Nath ou une de mes filles partir de suite sur une grosse cylindrée (et 500 c'est déjà gros Embarassed ) et à fortiori pour un roulage en groupe qui reste souvent un exercice de (dé)montrage de qui a la plus grosse qui fait qu'il vaut mieux laisser les débutants se faire peur à essayer de rouler au dessus de leurs pompes pour s'en débarrasser grimace  plutôt que de les accompagner dans leur progression des fois que l'élève dépasse le maître, ça ferait mauvais réputation diablotin surtout que le pleutre que je suis note souvent des conduites inquiétantes dans les autres membres d'un groupe affraid C'est plus là que je vois des Gladiators  ostrogoth

AMHA, la dernière réforme du permis va dans le bon sens avec une formation plus "facile" qui laisse moins l'impression de maîtriser que les moutures précédentes plus techniques et trop souvent bachotées - le choix de la moto-École importe beaucoup ici et celles agréées par l'AFDM sont un réel plus pour l'aspect sécuritaire - et un accès progressif pour tous, quelque soit l'âge (contrairement à ce que j'ai pu lire plus haut, l'âge n'est en aucun cas une garantie de sagesse tapelatete voire même un handicap dans l'apprentissage des réflexes vieux et l'acquisition de la technique  study : D'expérience, il est difficile de faire passer l'envie de choper le frein avant, roue braquée à quelqu'un de tétanisé par la peur de la chute à l'arrêt ou d'inculquer l'usage discerné des freins avant ET arrière si inhabituel aux automobilistes multibornés pas content ). Ça remet donc un peu d’humilité bienvenue dans l'apprentissage global de la conduite des motocycles accord
avatar
Rock80

Messages : 740
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 55
Localisation : 88 - Épinal

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Pascalito le Jeu 25 Oct 2018, 08:49

Contrairement à Thierry, la "LICENCE" 125 ne m'a pas été possible, né 2 mois trop tard Smile et les 80cc bof bof ...
Donc comme quelques potes de l'époque, j'ai commencé par une 125 Katoche pas toute jeune, 28 bourrins super haut perchés et super "pas fiable"ça permet d'apprendre la mécanique, en même (2) temps super simple quand je vois nos usines à Gazzz. très bonne expérience les terrains de Cross, pour apprendre la glisse.
    Bref en 85, la revente de la susmentionnée me permet de payer le forfait 10 heures de l'auto-école, donc pas cher mais pas trop le droit à l'erreur, d'autant que le moniteur avait vendu son ex, une Kawa 1000 MK2, à son patron, bécane sur laquelle j'ai fait mes première armes routières, impressionnante de par les watts dont elle dispose et le poids un brin conséquent. Leur autre brêle est une 400 CB sur laquelle j'ai l'air d'un crapaud.
    Donc je prends la grosse pour inaugurer le "nouveau permis A" tout frais sorti pour remplacer les A2, A3.
    Mes 4 ans de TT me permettent de ne pas trop galérer sur le plateau, seul bémol la lente avec passager, j'avais jamais transporté personne sur un 2 roues.

    Le jour J, à Evry , tirage au sort pour la lente, ce sera avec passager Surprised , ben tant pis. mais bon tout se passe bien. Rapide no problem. questions moto sur la conduite nocturne, j'avais appris par coeur.

    Reste la route, tout le même jour à l'époque, repose du superbe HP sur le réservoir et l'inspecteur qui me dis que vu l'engin dont je dispose il va falloir "rouler et pas se trainer". Bref au moins 20 bornes au dessus des limites entre les rond-points (c'était le début et j'ai appris le matin même comment les aborder avec priorité à gauche). Donc 20 minutes plus tard retour sur le site su plateau et délivrance de billet rose. c'était en juin 1985.

    Et quelques mois plus tard, achat d'une magnifique 500 XLS à un pote, 33cv, pas trop de frein mais quel pied! surtout pour le kick qui comprimait plus que celui de la 125...
    Very Happy
avatar
Pascalito

Messages : 880
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 54
Localisation : Lot & Garonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  ricou11 le Jeu 25 Oct 2018, 09:13

ben moi j ai passé le A1 en '82 à 16 ans sur un Honda CY 80 ... un poumon doublé d un saucisson ! mort de rire 
pour finalement ne pas acheter de 80 tant mon 51 motobec kité 65 marchait mieux .
si je me souviens biens il y avait deja un code moto (12 questions) et le "fameux" plateau Rolling Eyes mais apparemment ce n etait qu une formalité comparé à maintenant tapelatete 

je me rappelle que le moniteur nous laissait , de temps en temps , toucher le GSX400 qui servait pour le A2 (deja mieux que le CY applaudi )

pas de doute , j avais contracté le virus vroom coeurtete 

alors , apres avoir mis quelques francs à gauche , j ai passé le A3 en '88 sur un CB650 custom (pas fou , l' engin mais tres maniable pour le plateau )

et me voila parti sur mon premier destrier un 650Z B1 de '78 , un disque plein a l avant et un tambour à l arriere affraid 

tu comprends vite le sens du mot "anticipation" mort de rire mais je garde de supers souvenirs de cette epoque et de cette becane .

c etait le bon temps ! merde je suis vieux vieux mais au moins j ai profité sans radar ou autres restrictions qui nous polluent de plus en plus la vie !

voila voila ! bonne route à tous Vmot
avatar
ricou11

Messages : 189
Date d'inscription : 17/06/2018
Age : 52
Localisation : ESCALQUENS (31)

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  speedman le Jeu 25 Oct 2018, 09:17

Lumix a écrit:Il me semble avoir lu quelque part que l'obtention du permis pourrait faire l'objet d'un post.

Je vous relate - en quelques lignes comme d'habitude -  comment ça s'est passé pour moi.




Mi-Septembre 2009 je m’inscris à l’auto-école. Forfait code illimité et 20 heures de conduite pour 700 roros. Première séance de diapos, j’atteins 14 fautes. Aïe, j’ai tant de lacunes que ça ?? Deuxième séance avec 11 fautes, et troisième séance avec 9 fautes, pour me stabiliser rapidement vers les 4/5 fautes. Il fallait juste que je me cale sur « l’esprit » des images projetées pour améliorer mon score. Examen du code réussi avec une seule faute, bref, une formalité. Super



En 2009, tu disais Lumix. le permis t' a coûté 700 € en tout ?
Je ne sais pas quel est la moyenne des tarifs actuels pour 20 h de leçons et le code illimité ?
Je tanne ma femme pour qu'elle le passe, mais le déclic,
malgré une première heure d' initiation faîte, n' est pas encore là.
Elle est plutôt " casse cou" donc déjà, la moto ne lui fait pas peur, mais l' envie n' est pas encore assez forte.
Si vous avez des infos récentes ?...
Personnellement, j' ai eu le permis moto du 1er coup en 1996,
très motivé et heureusement car le moniteur s' occupait plus de la gente féminine que des gars...
Si il fallait repasser le code... hum, ce serait une autre histoire...

avatar
speedman

Messages : 192
Date d'inscription : 21/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Lumix le Jeu 25 Oct 2018, 09:52

Wernerounet a écrit:
- Les XLS et DT merdix de mes copains en tout terrain dans la sablière à côté du pont de gennevilliers.

C'est pas celle située derrière la piscine Youri Gagarine entre Argenteuil et Sannois ?
Si c'est bien de celle là dont tu parles, elle n'existe plus, un Carouf la remplace.
Je me souviens d'enduristes et crossmen qui se tapaient la montée, en haut de laquelle les moteurs s'époumonaient et parfois calaient, laissant le pilote en très mauvaise posture. vieux


Dernière édition par Lumix le Jeu 25 Oct 2018, 13:24, édité 1 fois
avatar
Lumix
L'oeil et la plume

Messages : 2184
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 57
Localisation : Sannois (95) - Assimilé parigot quoi !

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Moustache7 le Jeu 25 Oct 2018, 13:11

Le A1 en 75 et le A en 77 ... le plateau, slalom, trèfle, la planche, passage entre une allée de cônes et un freinage d'urgence  Very Happy puis un p'tit tour sur route et le papier rose était en poche  youpi
avatar
Moustache7

Messages : 320
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 59
Localisation : Villejuif, Val de Marne

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Wasp R12R le Jeu 25 Oct 2018, 13:36

Bonjour,

Un peu comme Alain 1 an plus tard en 1983 et sans le chien mort de rire
D'abord le A2 sur une Kawa 400Z pour une somme modique, je ne me rappelle pas, avec 2 ou 3 heures de code et idem en moto histoire de se familiariser avec les plateaux rapide et lent, et voilà, le graal en poche.
Permis A toutes catégories quelques années plus tard après le changement de loi avec un simple courrier attestant sur l'honneur plus de X année de conduite, je crois que c'était 2, me souviens pas. c'est le seul permis que j'ai passé et qui m'a couté un peu d'argent, tous les autres, obtenu à l'armée petard , il me manque que le bateau, l'avion, l'hélicoptère et la navette de la NASA Very Happy .
avatar
Wasp R12R

Messages : 78
Date d'inscription : 20/11/2015
Age : 54
Localisation : Essonne, Morsang sur Orge

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Tintin le Jeu 25 Oct 2018, 13:46

Je dois être le seul à pas avoir le permis   diablotin
avatar
Tintin
cékikimapoussé

Messages : 2733
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 65
Localisation : Cularo ou Gratianopolis

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Gilles le Jeu 25 Oct 2018, 14:00

Tintin a écrit:Je dois être le seul à pas avoir le permis   diablotin
  mort de rire mort de rire mort de rire
avatar
Gilles
Modo
Modo

Messages : 1038
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 69
Localisation : AIX LES BAINS

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Wernerounet le Jeu 25 Oct 2018, 17:41

Lumix a écrit:
Wernerounet a écrit:
- Les XLS et DT merdix de mes copains en tout terrain dans la sablière à côté du pont de gennevilliers.

C'est pas celle située derrière la piscine Youri Gagarine entre Argenteuil et Sannois ?
Si c'est bien de celle là dont tu parles, elle n'existe plus, un Carouf la remplace.
Je me souviens d'enduristes et crossmen qui se tapaient la montée, en haut de laquelle les moteurs s'époumonaient et parfois calaient, laissant le pilote en très mauvaise posture. vieux
YEEESSSSSS !
C'est ça !

C'est là aussi où j'ai appris que le probleme des cantilevers des DTMX, c'etait le coup de raquette quand on passait trop vite sur des bosses !

Un Carrouf ' tu dis ...

Signé Werner, truffe qui voit que les repéres de sa jeunesse se sont envolés
avatar
Wernerounet
Tuber Motardosporum

Messages : 790
Date d'inscription : 11/06/2017
Age : 55
Localisation : Bledard

Revenir en haut Aller en bas

Moins de 50 ...

Message  Pitrack le Jeu 25 Oct 2018, 21:12

Disons 49,5 années de permis...
Le A passé en 1969 sur ma 125 Motoconfort modèle Sport (oui oui !) avec garde-boues découpés et  biplace à dosseret; tout se passe bien, le par cœur du code dans la bagnole de l'examinateur et le tour du parking Mobiles / prison à Privas... je vois déjà mon carton rose dans la poche sauf que le personnage en question se ravise et regarde la plaque de ma bécane et s’aperçoit que ce n'est qu'une 125 donc un VELOMOTEUR (que j'avais moi-même amené par la route...sans assurance ni permis)
Grosse déception mais bon l'avantage est de pouvoir rouler en A1 au moins avec ma brêle 
En 70 (pas pendant la guerre du même nom!) je passe et je réussis mon A avec une poubelle 175 motobécane sans frein et qui ne tenait pas le ralenti... et que j'avais aussi moi-même....etc...)
Là je reviens à la journée d'aujourd’hui ou j'ai fait une virée avec des potes à cheveux blancs dans les Gorges de l'Ardèche et nous avons évoqué avec nostalgie ce temps où tout était "permis". Nous avons inévitablement fait le tour des copains qui sont morts dans des accidents de motos; le bilan est effroyable et ceci du fait de l'incurie et de l'hypocrisie de la réglementation d'alors 
Tout ça pour dire qu'il ne faut plaisanter ni avec le code ni avec la sécurité et que rouler en 2 roues demande aptitude compétence et attention 
Par contre quel pied !
Bonne route

Pitrack

Messages : 9
Date d'inscription : 18/10/2018
Age : 66
Localisation : 07210 Chomérac

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Brigitte le Jeu 25 Oct 2018, 22:27

Elle est géniale cheers cette rubrique des vieux permis ou des permis tout court d'ailleurs Super  mais j'en lis beaucoup de vieux permis qui n'ont plus rien à voir avec celui que j'ai passé en 2003 / 2004 avec pour moi l'obligation de repasser le code aussi
avatar
Brigitte

Messages : 1197
Date d'inscription : 22/11/2015
Age : 61
Localisation : A l'est du 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  PIERRE 1200R le Jeu 25 Oct 2018, 22:42

Moustache7 a écrit:Le A1 en 75 et le A en 77 ... le plateau, slalom, trèfle, la planche, passage entre une allée de cônes et un freinage d'urgence  Very Happy puis un p'tit tour sur route et le papier rose était en poche  youpi
Presque pareil A1 en 76, B et A en1978,  ça fait un bail....... Une Honda CB 200......Si, ça a existé !
avatar
PIERRE 1200R

Messages : 190
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 59
Localisation : Saint Beauzely(12)

Revenir en haut Aller en bas

permis

Message  gourmand le Jeu 25 Oct 2018, 23:07

En 4 roues en 1971 de la seconde fois, l'appréciation finale " de toute façon ce ne sera pas moi qui paierait les réparations de carrosserie"
En 2 roues en 2004 à Carole, en 2 fois aussi Sad  la première fois un B au déplacement à pied car il manquait 20 cm pour que la moto de retrouve au même endroit qu'au départ, puis le cône de sortie d'évitement qui s'est jeté à deux reprises sous la moto. Dépité j'attends près de l'algéco, un petit black (il était plus petit que moi et comme dit ma petite fille "marron très foncé" qui sort très fier, il avait réussi la première partie, et il m'a expliqué qu'il venait de prendre la décision de ne plus faire le con en conduisant sans permis car c'était toujours les blacks (c'est le terme qu'il a employé) qui étaient contrôlés et qu'il en avait mare de devoir se planquer derrière un écran fumé pour que l'on ne voit pas sa couleur.
Le seconde fin décembre, il fait froid et ça crachouille, 3 A en première partie Very Happy , puis la conduite qqs jours après même temps, là c'est une blonde qui contrôle (elle est vache pas content me prévient le moniteur ) donc on assure tourné de la tête en plus des rétros, etc. Mais la gaffe, bobonne "les pieds en canard" dit-elle dans la radio, bon, retour au bercail et papier rose et rappel sur son aversion pour les palmipèdes. Sur le chemin du retour, le moniteur me  précise que c'est une des plus rapides sur Carole et que son plaisir c'est d'usée les reposes pieds et qu'il faut pour cela mettre la pointe des pieds sur les reposes pieds, si j'avais fait un second canard, c'était tintin pour le permis. Depuis c'est avec style que seul le bout des chaussures est en contact avec la moto lol!  sauf sur autoroute où il fait bon reposer les articulations en calant le talon sur les reposes pieds coucou

gourmand

Messages : 200
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 66
Localisation : Drancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  M'dame Hortense le Sam 27 Oct 2018, 17:18

J’ai passé le permis, il y a juste 1 ans et demi. Aujourd’hui 12 500 km au compteur de ma machine à rouler avec mon amoureux, en famille ou les copains ...... un vrai plaisir.  vroom   youpi   vroom  

Le plaisir, il n’y en a pas eu beaucoup dans la préparation du sésame, je n’avais jamais touché un deux roues à boîte. Adolescente, j’avais touché du doigt le plaisir du deux roues sur un antique Cady appartenant à ma mère que j’ai fini d’usé, il a été remplacé par un 102 Peugeot qui est vite devenu mon exclusivité. Pour moi, cela était synonyme de liberté. J’ai gravi les montagnes qui m’entouraient avec mon deux roues, je finissais les montées en pédalant et j’étais toujours à fond en descente. Je rêvais de posséder un 104 comme les garçons de mon village.
Puis, le permis auto est obtenu très vite et très tôt en cachette, payer de mes deniers économisés un à un, toujours pour gagner ma liberté rapidement. Même pas eu l’idée, ni les moyens de penser à un autre permis, un néant de plus de 30 ans.

Puis, il y a des âges où l’on fait le bilan de nos envies, on remise les grands rêves de devenir danseuse étoile, pompière, pilote du concorde, championne du monde, artiste,...... les gosses sont élevés et ont leur vie. il est urgent de continuer de rêver et de faire d’autres projets et ..... pourquoi pas, un permis moto.

La première leçon, je pars avec la voiture de l’auto école, le moniteur est monté sur une Yamaha 125 cc, deux gars déjà aguerris sur des ER6 nous accompagnent en direction d’une aire goudronnée près de l’aérodrome. J’ai l’impression de jouer sur le parking du supermarché comme à 14 ans.  Je rentre avec la moto toute fiérote avec la promesse que la semaine prochaine je prends l’ER6. Je pense: Moi? tu crois? vraiment? c’est pas trop tôt? je peux pas encore jouer avec la 125cc, non mais là ça va pas être possible, je n’en suis pas capable. Et oui, je suis une Nana et le doute avec un grand D m’habite..... 
Quelques heures de découverte, c’est cool la moto, la ville c’est bof mais la campagne j’aime bien, le nez au vent les sensations remontent.
Parallèlement l’enfer commence, le plateau avec ses contraintes, un vrai délire, c’est trop vite, trop lent, pas assez penchée, trop déhanchée, bref c’est toujours trop, pas assez ou mal. 
Oui, je sens déjà les rires et autres ricanements monter à la lecture de ce post mais j’aimerais en voir quelques uns à l’œuvre. 
Je n’étais ni plus douée ni moins douée que les autres candidats, juste que les plus de 1m80, sujets masculins jeunes peuvent jouer avec leur poids ou leur force lors de déséquilibres; pas moi. Il fallait que ce soit parfait (ça aussi c’est un truc de Nana)  pas le droit à l’erreur dans aucun positionnement, sinon c’était la chute. Tout est chronométré, le lent comme le rapide, entre ces deux plots, pas avant pas après. J’en ai vu des plus doués que moi dépitée. Et moi, j’ai piqué quelques colères.
Ma chance, faire un voyage école au Mont Ventoux proposé et organisé par l’auto école, ça m’a sauvé du découragement. Visiblement, je savais rouler, il ne me restait plus qu’à rentrer dans les clous. Mon autre chance est d’avoir un moniteur génial, patient, exigeant et qui a de l’humour. 
L’examen du plateau est programmé, en cours, je passe le lent sans problème, mais au rapide, je fais encore sauter le plot de l’évitement de temps en temps, je vais trop vite.
Premier passage, un pied, un plot, je suis trop lente, je fais des fautes que je ne fais pas habituellement. Deuxième passage impeccable, et bien non, je n’ai pas senti avoir touché un plot et je suis trop rapide. Je n’aurais même pas l’occasion de faire sauter le petit plot du rapide. Bon, pas grave on est plus de recalés que de gagnants ce jour là, l’honneur est sauf. 
Le cours suivant, c’est l’enfer, je ne passe plus un seul lent, je tombe alors que je ne suis tombée qu’une fois au tout début. L’échec à l’examen a tout déréglé, je n’y arrive plus, je me maudits de ma nullité. Je demande au moniteur de me foutre la paix et de me laisser dans mon coin. Je fulmine, je rage, je pleure en faisant des ronds, des 8 avec la moto au fond du parking, sans plot, sans chrono, sans tige, ni barre. 
Je suis re-programmée au l’examen, il pleut, l’examen commence, les fiches ok, le déplacement de la machine ok, le lent, merde un pied au premier virage. J’hurle dans mon casque, mon ras le bol de ce plateau de m..... et je fais ce que l’on nous a recommandé de ne pas faire: gaspiller ses chances car je pouvais finir sans autre faute. Je sors du circuit du lent à une vitesse inavouable pour une candidate, je prends deux virages bien serrés pour me re-positionner avec rage au début de l’épreuve. L’examinateur me sourit, il n’a pas pu ne pas entendre, il me dit calmement: « respirer trois fois lentement avant de repartir et faites nous l’honneur d’un parcours sans faute. ». La machine est en route vers le passage de la circulation.
Il faut faire vite, très vite, car les décrets m’interdiront d’obtenir le permis A, si je ne le passe pas avant le 2 décembre. Donc, un cours de circulation et inscription à l’examen une semaine après le plateau, le 2 décembre, il a neigé toute la semaine et la nuit précédente, je téléphone pour savoir si l’examen et maintenu. Oui bien sûr ! 
Ouille, j’ai la trouille, je suis stressée, je tire la place de deuxième pour le passage et donc je monte dans la voiture. L’examinateur est en fin de carrière, blasé, je comprends qu’il a peu mis un cul sur une moto, qu’il n’est pas vraiment heureux d’être là, qu’il n’aime pas les motos, c’est trop dangereux et qu’il serait mieux dans son bureau. 
Le petit gars qui passe, fait des fautes, le moniteur essaye de détendre l’atmosphère de la voiture mais rien y fait. A mon tour maintenant, les routes glissent, le soleil arasant vient de pointer son nez et je n’y vois rien, je suis éblouie. Enfin, il me demande de rentrer. J’arrive sur un rond point, le moniteur m’en avait parlé mais j’avais oublié. Ce rond point a été équipé, il y a moins d’un mois de feu orange clignotant tout le temps, sauf exceptionnellement, c’est le bus qui descend de la colline qui le déclenche 250 mètres plus haut. Une voiture dans le rond point double n’importe comment une autre voiture mal positionnée et arrêtée dans le rond point, prudemment je ne m’engage pas et attendant que ce festival de connerie se calme, une fois la voie libre , je m’engage prudemment et entends dans le casque: « vous passez au feux rouge, vous », quelle connerie! je l’avais dans le dos le feu et je ne pouvais pas le voir, le bus non plus car il aurait fallu que je lève très haut la tête pour pour le voir. Bref, il va falloir que je remettes ça encore une fois. Prise par le boulot, je ne toucherais plus la moto jusqu’au mois d’Avril suivant pour enfin obtenir ce fameux sésame en A2.

J’ai passé 80 % de mon forfait de leçons sur ce plateau. Heureusement, que je n’étais pas trop branque en conditions réelles. Le stress me fera être éliminée au lent, j’en suis sûre et le mauvais concours de circonstances pour la circulation. 
Des cours en plus du forfait pas tant que ça juste la valeur de mon voyage école que je ne regrette pas car il m’a permis de maintenir la motivation.

Je vous envie, vous les doués qui l’avez eu du premier coup avec quelques heures seulement, sans angoisse, avec des anecdotes rigolotes. 

Des examens, j’en ai eu un paquet dans ma vie et je me suis promise de ne m’infliger plus aucun examen après ça, je compte maintenant en jouir.


ami  J’embrasse tout ceux que j’ai vu rater leur examen, car j’en ai vu un paquet..... 
avatar
M'dame Hortense

Messages : 668
Date d'inscription : 25/04/2017
Localisation : 38 SVDM

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Benjamin le Sam 27 Oct 2018, 18:37

On a tous une anecdote au permis alors!

De mon côté j'ai acheté mon forfait permis j'avais 19 ans et c'était sur une 500CB. J'avais choisi le permis voiture d'abord pour faire monter plus de filles avec moi d'un coup!

L'apprentissage du plateau se passe tous ce qu'il y a de plus normalement et me voilà convoqué un lundi d'août devant un examinateur. Le dimanche soir tard de retour de weekend à Deauville à 500 mètres de chez moi un petit gars traverse 20 mètres devant moi en courant et 2 secondes après sa sœur qu'il lui courrait derrière surgit entre 2 voitures à peine 10 mètres devant la voiture. Je bloque les 4 roues et je l'emplafonne, sa tête s’encastre dans mon parebrise. Je suis au bord de la syncope, les parents surgissent, la fille hurle (ouf) et ils m'expliquent qu'ils sont désolés pour le dérangement et que tout le monde va rentrer à la maison - je leur dis pas question et heureusement le mec en BM série 7 derrière moi a le téléphone dans sa voiture. Il appelle les flics qui appellent l'ambulance.
Je ne dors pas de la nuit malade à en crever et le lendemain matin je monte sur la CB pas tellement mieux. Je fais 26 secondes là où il fallait en faire 22 je crois. C'était vraiment pas le bon jour.
Je me suis pointé 2 semaines après avec un bouquet chez la petite fille qui n'avait finalement que le le coccyx cassé, j'ai remercié je-ne-sais-quoi et j'ai attendu le plateau d'après pour avoir mon permis.
avatar
Benjamin

Messages : 911
Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 47
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  capdefra le Sam 27 Oct 2018, 18:39

A la lecture des nombreuses péripéties vécues par ceux qui ont passé le permis moto récemment, je me dis que j'ai eu beaucoup de chance de le passer très jeune sans devoir faire tant de singeries inutiles, d'autant plus que j'aurais peut-être eu beaucoup de mal à l'avoir, le plateau lent notamment!

Franck
avatar
capdefra

Messages : 2193
Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 62
Localisation : Drôme: DIE

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Vincent le Sam 27 Oct 2018, 20:17

capdefra a écrit:A la lecture des nombreuses péripéties vécues par ceux qui ont passé le permis moto récemment, je me dis que j'ai eu beaucoup de chance de le passer très jeune sans devoir faire tant de singeries inutiles, d'autant plus que j'aurais peut-être eu beaucoup de mal à l'avoir, le plateau lent notamment!

Franck

Lorsque mon fiston a passé le A1, j'ai effectué le plateau avec la R1200RT sans aucun problème Very Happy

(après le  2 ou 3 ième coup à cause des valoches -il faut les enlever rendeer )

Je n'ai pas tenté avec la K1600GT lors de son passage du A2 diablotin
avatar
Vincent

Messages : 1109
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 51
Localisation : Ouest Parisien

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Lumix le Dim 28 Oct 2018, 17:09

Merci M'dame Hortense d'avoir suggéré ce topic [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], je constate qu'il s'étoffe gentiment.
avatar
Lumix
L'oeil et la plume

Messages : 2184
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 57
Localisation : Sannois (95) - Assimilé parigot quoi !

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  jpdn le Dim 28 Oct 2018, 19:54

A mon tour de vous raconter mon permis moto:

en 1969, j'avais 17 ans, je me suis inscrit en candidat libre pour obtenir ma licence ( maximum 125cc), une simple épreuve sur le code.
A l 'époque je roulais sur une 125 Terrot ETD de 1954...

Permis voiture en 1970 

En février 1971 je m'inscris au permis A, de nouveau en candidat libre.
Le coût était le prix d'un timbre fiscal ! je dirai l'équivalent d'une quinzaine d'euros.

Rendez-vous au Buttes-Chaumont, à Paris.
Je ne me souviens plus si j'ai du repasser le code.

N'ayant pas pris de cours, je n'avais pas d'auto-école pour me prêter une moto avec side-car.

Pour l'épreuve de conduite, je suis venu donc avec deux amis et leurs motos respectives, une BWM R27 que je n'avais quasiment jamais essayé, et une Honda CB250 que je maitrisai mieux, malgré ses guidons bracelet et son carénage. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
.
L'inspecteur, Mr Redouté (si, si c'était son nom de famille) qui était en forme ce jour là, me demanda de l'emmener faire un tour avec la Honda, ce que je n'avais pas prévu.
Nous l'avons donc équipé d'un casque intégral Bell,  qui n'était pas très courant à cette époque, puis il me demanda de faire quelques  évolutions dans le quartier qui n'est pas spécialement plat, comme son nom l'indique. J'avoue que j'étais un peu crispé d'avoir l'inspecteur comme passager.

A l'issue de son petit tour, il me remit la précieuse feuille rose.
Quand je vois le coût et la difficulté des épreuves actuelles, je me dit que nous vivions alors une époque formidable !

D'ailleurs je ne serai pas sûr de réussir l'épreuve du plateau imposée aux candidats d'aujourd'hui. Quant au code ... ! Embarassed

JPDN
avatar
jpdn

Messages : 283
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 66
Localisation : 78 Septeuil

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Brigitte le Dim 28 Oct 2018, 20:14

je la trouve effectivement géniale cette rubrique qui laisse entrevoir un fossé entre les permis des années 1975-80 et ceux des années 2004 à aujourd'hui 

Quand je constate qu'un titulaire d'un permis B depuis de longues années passe aujourd'hui le permis A et est affublé du titre de "jeune permis", j"hallucine  tapelatete

Encore heureux de l'avoir eu en 2004 ce fameux permis A avec tous les points qui s'y rattachent après avoir obtenu le B en 1977 ; j'ai quand même dû repasser le code qui n'avait plus rien à voir avec celui de 1977  affraid

Les anciens permis c'est du pain béni  Laughing
avatar
Brigitte

Messages : 1197
Date d'inscription : 22/11/2015
Age : 61
Localisation : A l'est du 06

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Vincent le Dim 28 Oct 2018, 21:06

jpdn a écrit:

D'ailleurs je ne serai pas sûr de réussir l'épreuve du plateau imposée aux candidats d'aujourd'hui. ! Embarassed

JPDN

Mais si tu en a eu un léger aperçu il y a 5 ans je crois

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Vincent

Messages : 1109
Date d'inscription : 04/02/2016
Age : 51
Localisation : Ouest Parisien

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  jpdn le Dim 28 Oct 2018, 21:18

Ah oui , je me souviens, stage gendarmerie du 95. 
A la place des 8  je faisais des 9 ...Smile
avatar
jpdn

Messages : 283
Date d'inscription : 09/10/2015
Age : 66
Localisation : 78 Septeuil

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Pec le Lun 29 Oct 2018, 20:20

Plusieurs d'entre nous ont conduit leur moto sans le permis, avant de le passer.
Nous avons un illustre prédécesseur, J. Manuel Fango, qui n'était pourtant pas vraiment un manche en course auto.

"Juan Manuel Fangio, souvent considéré comme le plus grand pilote automobile et vainqueur à 5 reprises du Championnat du monde de Formule 1 entre 1951 et 1957 ne passa son permis de conduire qu'en 1961, soit plusieurs années après sa retraite sportive. Il remporta 24 Grands Prix sur 51 participations, soit près d'une victoire sur 2 courses, ce qui est une statistique inégalée."

V

Pec

Messages : 2196
Date d'inscription : 11/10/2015
Age : 64
Localisation : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai passé le permis il y a...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum