Derniers sujets
» La "tienne" du matin. elle est comment ??
par labecanajules Aujourd'hui à 18:49

» Essai BMW R 1250 GS HP
par capdefra Aujourd'hui à 18:31

» un nicois qui mal y pense
par alain resseguier Aujourd'hui à 18:19

» Nouvelle S1000RR
par Flat-win Aujourd'hui à 18:18

» Ca fuit
par béhème jack Aujourd'hui à 17:09

» Electricité pour les nuls
par Bill Carbu Aujourd'hui à 15:46

» Une photo pour partager
par Brigitte Aujourd'hui à 14:42

» Réglage soupapes
par Johary Aujourd'hui à 9:09

» OZZY, pas Osbourne, à la maison ...
par M'dame Hortense Aujourd'hui à 6:14

» retour de salon de Paris. Mon avis
par gourmand Hier à 22:21

» Présentation d'un savoyard (et un peu Suisse aussi)
par prg83 Hier à 21:11

» Gamin et Aindien on fait l'essai de la 1250 RT.
par tong Hier à 18:43

» VENTE : SACOCHES CAVALIERES KAPPA LH202
par F2X Hier à 18:09

» Neuf mois! Une gestation...
par prg83 Hier à 10:41

» fixation antivol "U"
par ricou11 Hier à 10:21


Puisqu'on parle de bulle haute pour une RS...

Aller en bas

Puisqu'on parle de bulle haute pour une RS...

Message  Joe Derpi le Ven 13 Avr - 21:28

Puisqu'on parle de bulle haute pour une RS et qu'on parle aussi de turbulences dans le casque de la SDS,
je me rappelle qu'il y a... hummm..., Brrrrm.... quelques années, j'allais aux cours du soir à Liège, au guidon de ma Trident 900 coeurtete naked comme on ne disait pas encore à l'époque, et ça m'a donné l'occasion d'étudier tout seul comme un grand un phénomène naturel tout à fait hallucinant !
Le jeudi, tous les jeudis, je me prenais un vent de face pas possible qui transformait une portion du trajet de retour d'une vingtaine de kilomètres s'enquillant facile à 160 à l'heure (époque bénie ! vieux ) en une épreuve quasi impossible tellement ça poussait sur les épaules !
Tous les jeudis, tous !

Comme je suis pas malin (c'est d'ailleurs pour ça que j'allais à l'école, c'était pour apprendre que je suis pas malin), j'ai mis quelques semaines à comprendre qu'en fait, le jeudi, j'avais cours de dessin technique, et que pour ce cours qui ne s'apprenait pas encore sur un ordi, j'emportais ma planche à dessin.
Et bien, une planche à dessin sur le porte-bagage, mon poto, je t'assure que ça fait un sacré creux dans le dos et que ça te fatigue un bonhomme qui a à peine plus de 45 ans !

Voilà, tout ça pour dire qu'avant de se poser des questions relatives au confort en cherchant une solutions du côté de la taille d'une bulle ou de la selle, il faut parfois se demander s'il n'y a pas un machin ou un autre qui perturbe, genre survet qui flotte (un comble pour un truc qui devrait être imperméable Shocked ) ou supsattes nazes ou mal réglées.

Voilà, c'était mon quart d'heure de bonté, un vieux con du Nord aussi peut aussi rêver d'apprendre des choses au djeun's Smile


_________________
Ca fait quelques jours que je me surprends à rouler cool sur les petites routes avec mon gros bestiau de GSA.
Le plus marrant c'est que je ne m'endors même pas !
avatar
Joe Derpi
Admin
Admin

Messages : 1805
Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 64
Localisation : Houssatourne en Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Puisqu'on parle de bulle haute pour une RS...

Message  jejeof59 le Ven 13 Avr - 22:37

Moi je te le dis c’est pas con du tout ce que tu dis ! Vieux peut être mais con sûrement pas!!
avatar
jejeof59

Messages : 202
Date d'inscription : 07/04/2018
Age : 29
Localisation : Merignies

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum